Référence :3962

Nouveaux voyages aux Indes Occidentales contenant une relation des différens peuples qui habitent les environs du grand fleuve Saint-Louis, appellé vulgairement le Mississipi; leur Religion, leur gouvernement, leurs murs, leurs guerres & leur commerce. Par M. Bossu, Capitaine dans les troupes de la Marine. Seconde édition.

BOSSU (Jean-Bernard).

A Paris, chez Le Jay, Libraire, Quay des Gêvres, au Grand Corneille. M. DCC. LXVIII. 1768. 1768 2 tomes en 1 vol. in-12° (169 x 107 mm.) de I. xx, 244 pp.; II. [2] ff., 264 pp. 2 frontispices gravés, 2 planches gravées. Demi-basane marbrée, dos à nerfs orné, tranches rouges (joli pastiche). (Quelques taches d'usage, sinon très frais).

Seconde édition de cette relation dune grande importance pour la Louisiane, lAlabama et lIllinois. Malgré la mention de seconde édition qui apparaît sur la page de titre, daprès Sabin, il ny a pas dexemplaire répertorié dune première édition, et la présente peut donc être considérée comme lédition originale. Capitaine de la Marine française, Bossu qui passa douze ans dans « les terres de cette vaste région », fait partie des voyageurs qui firent le mieux connaître la Louisiane et les peuples qui l'habitaient, et le premier qui en donna une description reposant sur ses propres observations et avec tel soin de la justesse et du détail. Les deux tomes de louvrage correspondent aux deux voyages quil fit en Louisiane de 1751 à 1757 puis de 1757 à 1762, et rassemblent 21 lettres dans lesquelles lauteur narre les différentes étapes de son périple, mais touche aussi à des sujets plus généraux. Il arriva à la Nouvelle Orléans peu de temps après sa fondation, et seulement huit ans après La Salle. Les lettres, rédigées dans un style clair et précis, adressées « tout simplement à un Officier de distinction avec lequel il était en correspondance », comportent de savoureuses anecdotes de première ou de seconde main, et dressent un tableau étonnant de la vie et des voyages des Français dans la région. Sétant familiarisé avec les langues des populations locales, lauteur est à même de connaître les murs et les habitudes des Illinois, des Akansas, des Allimabous, et autres peuples autochtones qui habitent les bords du Mississipi et des fleuves qui s'y jettent. Lexemplaire est bien complet des quatre figures gravées daprès les dessins de Saint-Aubin, dans lesquelles on perçoit une vision toute rousseauiste de ces peuples, ce qui est confirmé par le texte dexplication « De lEstampe du Frontispice » : « Un Roi Sauvage appuyé sur son arc, foulant sous ses pieds lor qui sort dun coffre renversé, montre le mépris quil en fait ; il se nommait le Soleil, & en portait limage empreinte sur la peau de sa poitrine. Les petites figures vues dans le lointain, dont une femme allaitant son enfant à lombre dun arbre, les autres prenant leur repas, assisses sur la terre, près dune cabane couverte de roseaux, désignent la simple nature de nos premiers pères, & lheureuse innocence où vivaient ces peuples, avant que les Français arrivassent chez eux, car ils navaient point été corrompus par le faste & lavarice, quoiquils eussent leurs vices particuliers. » Agréable exemplaire. 2 parts in 1 vol. 12mo, 4 plates including engraved frontispieces in each volume. Half marbled sheep. Second edition of primary interest for Louisiana, Alabama, and Illinois. Bossu, a captain in the French Navy, was the first to write about Louisiana in detail and based on personal experience. The work is actually a collection of 21 letters he wrote during his first two voyages to the country, in 1751-57 and 1757-62. Sabin 6465: I find no record of the first edition. Bossu arrived in New Orleans a few years after its founding, and only eighty years after La Salle came down the Mississippi. This collection of letters, revealing many vivid personal and secondhand recollections, gives a fascinating portrait of life and travels in that vast area. Fine copy. Sabin 6465, Streeter III:1518; Graff 361; Field 156; Monaghan 261; Howes B617; Cox II, p. 142; JCB 1611.

2,200.00 €