Référence :4142

Cosmographia, sive de situ orbis.

MELA (Pomponius)

Venice, Erhard Ratdolt, 18 Juillet 1482. 1482 1 vol in-8° ( 218 x 158 ) de : [1] f. (dont carte du monde gravée et rehaussée en frontispice), [46] ff. (Titre en rouge, grandes et petites lettrines gravées sur bois) Nombreuses annotations manuscrites d'époque à l'encre brune dans les marges. Plein vélin ancien, tranche-fils traversant les coiffes, traces de lacets et de titrage à l'encre brune. (salissures et défauts d'usage).

Première édition illustrée du tout premier ouvrage latin consacré à la géographie, seule édition incunable à contenir les deux traités du célèbre géographe romain. Pomponius Mela, qui écrivait aux alentours de 43, est le plus ancien géographe romain connu. Il donna une description qui couvre le monde connu des Gréco-Romains. On ne sait rien de lui, sinon son nom et son lieu de naissance qu'il indique lui-même, la petite ville de Tingentera ou Cigentera dans la province de Bétique, dans la baie d'Algésiras. On date sa vie de la période de l'empereur Claude par déduction des indications géographiques qu'il donne dans ses ouvrages : la désignation de la ville d'Afrique romaine sous le nom de Césarée, nom que lui donna Juba II sous Auguste. la référence qu'il fait à Cornélius Népos, écrivain décédé sous le règne d'Auguste. Le triomphe qui fait suite à la conquête de la Bretagne, qui ne peut être que celui de Claude vu la remarque précédente et qui date de 424. Pomponius Mela est lauteur qui présente le tableau le plus complet de létat de la géographie vers le milieu du Ier siècle de lère chrétienne. Son présent ouvrage est écrit dans un style typiquement latin et agrémenté çà et là de métaphores. En dehors des chapitres géographiques de l'Histoire naturelle de Pline l'Ancien (où Mela est cité comme une référence importante), le De situ orbis est le seul traité sur le sujet en latin classique. La carte du monde reliée en frontispice, gravée sur bois, d'inspiration Ptolémaïque, fut la seconde carte à être imprimée en Italie (Campbell p.119). Elle montre l'Europe, l'Asie et la partie nord de l'Afrique, avec le Nil représenté avec comme sources dans deux lacs, l'un directement sur l'équateur, et l'autre juste au sud de celui-ci. Ces lacs se sont recoupés avec ceux que l'on appelle maintenant le lac Albert et le Victoria Nyanza, montrant que leur emplacement était supposé, sinon connu des géographes, au moins quatre siècles avant leur découverte tardive. Au sud, des rivières qui montent des montagnes et s'écoulent dans ces lacs, le Niger en Afrique de l'Ouest est également représenté. Cette carte est aussi la première à représenter la connaissance portugaise de lépoque de la côte ouest de l'Afrique qui conduit six ans plus tard au franchissement du Cap de Bonne-Espérance. Campbell suggère que l'imprimeur de l'édition, Erhard Ratdolt, pourrait avoir été le cartographe, puisque ceci et sa carte T-O de 1480 sont les deux premières cartes de gravure sur bois imprimées en Italie. Cette carte sera été copiée pour une édition de Salamanque ainsi que pour la Chronique de Nuremberg de Schedel. Première édition de la traduction en vers de Priscianus du De situ orbis de Dionysius; l édition de Ratdolt est la seule édition incunable à contenir les deux traités géographiques. Lexemplaire présente de nombreuses annotations manuscrites contemporaines dans ses larges marges. Bel exemplaire de cet ouvrage de toute rareté. 1 vol in-8°. 1 map, [46] ff. Vellum binding.First illustrated edition of the very first Latin work devoted to geography, the only incunable edition to contain the two treatises of the famous Roman geographer. Pomponius Mela, who wrote around 43, is the oldest known Roman geographer. He gave a description that covers the known world of the Greco-Romans. Nothing is known of him, except his name and place of birth which he indicates himself, the small town of Tingentera or Cigentera in the province of Betic, in the bay of Algeciras. His life is dated from the period of the Emperor Claudius by deduction of the geographical indications he gives in his works: the designation of the city of Roman Africa under the name of Caesarea, name given by Juba II under Augustus. the reference he makes to Cornelius Nepos, a writer who died in the reign of Augustus. The triumph that follows the conquest of Brittany, which can only be that of Claude seen the previous remark and dates from 424. Mela is the author who presents the most complete picture of the state of geography in the middle of the first century of the Christian era. His present work is written in a typical Latin style and embellished with metaphors. Apart from the geographical chapters of the Natural History of Pline the Elder (where Mela is cited as an important reference), De situ orbis is the only treatise on the subject in classical Latin. The modified Ptolemaic map of the World was the second map to be printed in Italy (Campbell p.119). It shows Europe, Asia and the northern part of Africa, with the Nile represented with taking sources in two lakes, one directly on the equator, and the other just south of it. These lakes intersected with those now known as Lake Albert and Victoria Nyanza, showing that their location was supposed, if not known to geographers, at least four centuries before their belated discovery. To the south, rivers that rise mountains and flow into these lakes, Niger in West Africa is also represented. It is also the first map to represent the Portuguese knowledge of the time of the west coast of Africa which leads six years later to cross the Cape of Good Hope. Campbell suggests that the publisher, Erhard Ratdolt, might have been the cartographer. This map will be copied for an edition of Salamanca as well as for Schedel's Nuremberg Chronicle. First edition of Priscianus' translation of Dionysius's De situ orbis; the Ratdolt edition is the only incunable edition to contain the two geographical treatises. The copy has many contemporary handwritten annotations in its large margins. Fine copy of this book of any rarity.

35,000.00 €