Référence :4145

[Image du monde. Nouvellement imprimée a Paris par Alain Lotrian]. Sensuyt lymaige du monde contenant en soy tout le Monde mis en III parties, cestassavoir , Asie, Affrique et Europe. Avec les pays, provinces et citez et les merveilleuses et diverses creatures qui sont dedans...

[DE LA BIBIOTHEQUE DE FERNAND COLOMB : "Colombina Biblioteca"] - [GAUTIER DE METZ (f. 13th century)].

Paris, [Lotrian], [circa 1520-1530. 1530 1 vol in-8° (187 x 140 mm.) de: [26] ff. (dont titre gravé et 1 blason gravé sur le dernier f.). Plein maroquin rouge XIXe, dos à faux nerfs orné et titré à l'or, encadrements de frises dorées sur les plats avec le navire de Christophe Colomb dans chaque angle, encadrement intérieur, emboitage moderne en demi maroquin rouge et toile (Reliure signée par Chambolle-Duru pour le Baron Pichon). (étiquette "288" de la bibliothèque de Charles Fairfax Murray; ex-libris à l'or sur maroquin rouge du Baron Pichon avec sa devise "MEMOR FVI DIERVM ANTIQVORV PS. CXLII."; inscription en page de garde à l'encre "exemplaire de Fernand Colomb mort en 1539, fils de Christophe Colomb. Acheté en 1885. hez. Edition non citée.")

Rare exemplaire de cet ouvrage géographique populaire constitué dun recueil médiéval de géographie, d'astronomie et d'autres sciences physiques, texte qui a circulé sous forme de vers et de prose depuis le 13ème siècle. Il est attribué à Gautier de Metz, poète et prêtre français qui laurai produit (vers 1246), se basant sur le texte latin médiéval « Imago mundi » d'Honorius Inclusus. Le poème de Gautier est l'un des nombreux ouvrages médiévaux «encyclopédiques» qui décrivent la création, la géographie et l'astronomie avec des passages factuels et imaginaires. Des monstres, des trésors et des terres lointaines sont évoqués dans ce poème pseudo-scientifique, qui a été traduit en plusieurs langues au moyen âge et magnifiquement illustré dans de nombreux manuscrits. Le poème "Mappemonde", attribué à Gautier de Metz, fut probablement transformé en prose par Maistre Gossouin en 1265. La présente édition reproduit celle de 1485 due Cailant, mais avec quelques ajouts à la fin. Un exemplaire similaire est présent dans les collections de la NY public library. Provenance: de la bibliothèque de Ferdinand Columbus (ex-libris, "Colombina Biblioteca"), puis du baron Pichon ("acheté en 1885") avec son ex-libris de cuir rouge au dos du premier plat, puis de Charles Fairfax Murray (avec l'étagère "288" au verso du premier plat). Selon Murray, c'est le seul exemplaire connu de cet ouvrage de cosmographie. Ferdinand Columbus (1488-1539), fils du découvreur du Nouveau Monde, accompagna son père lors de son quatrième voyage en Amérique entre 1502-1504. Après sa mort, Il rentra en Espagne, puis voyagea dans toute l'Europe et constitua une bibliothèque de plus de 15 000 livres. Il semble avoir eu un intérêt particulier pour les éditions de l'Image du Monde. Ce livre et d'autres tels que l'Imago Mundi de Pierre d'Ailly ont inspiré les premiers plans de découverte de son père. La bibliothèque de Ferdinand fut confiée à la bibliothèque de la cathédrale Saint-Paul de Séville. Pendant les 16ème et 17ème siècles la bibliothèque, comme d'autres bibliothèques de la Renaissance, elle fut négligée. Ainsi, Lorsque la bibliothèque fut inventoriée en 1684, son contenu avait diminué à 5000 volumes. Les livres de la bibliothèque de Ferdinand Columbus sont extrêmement rares sur le marché. Daprès nos recherches, aucun autre volume de la « Colombina Biblioteca" nest passé en salle des ventes ces cinquante dernières années. 1 vol in-8°. 2 wood cuts. 19th cent morroco. Scarce copy of this popular geographical work consisting of a medieval collection of geography, astronomy and other physical sciences, a text that has circulated in the form of verse and prose since the 13th century. The work is attributed to Gautier de Metz, French poet and priest who produced it around 1246, based on the Medieval Latin text "Imago mundi" by Honorius Inclusus. Gautier's poem is one of the many "encyclopedic" medieval works that describe creation, geography and astronomy with factual and imaginary passages. Monsters, treasures and distant lands are evoked in this pseudo-scientific poem, which has been translated into several languages during the Middle Ages, and beautifully illustrated in numerous manuscripts. The poem "Mappemonde", attributed to Gautier de Metz, was probably transformed into prose by Maistre Gossouin in 1265. This edition reproduces that of 1485 due Cailant, but with some additions at the end. A similar copy is present in the collections of the NY public library. Provenance: from the library of Ferdinand Columbus (ex-libris, "Colombina Biblioteca"), then from Baron Pichon ("bought in 1885") with his ex-libris in red leather on the front, then Charles Fairfax Murray (with shelf "288" on the back of the cover). According to Murray, this is the only known copy of this edition. Ferdinand Columbus (1488-1539), son of the discoverer of the New World, accompanied his father during his fourth voyage to America between 1502-1504. After his death, he returned to Spain, then traveled all over Europe and set up a library of more than 15,000 books. He seems to have had a particular interest for the editions of the Image du Monde. This book, and others such as Imago Mundi by Pierre d'Ailly, inspired his father's first discovery plans. Ferdinand's library was entrusted to the library of St. Paul's Cathedral in Seville. During the 16th and 17th centuries the library, like other Renaissance libraries, was neglected. Thus, when the library was inventoried in 1684, its contents had decreased to 5000 volumes. The books of the Ferdinand Columbus Library are extremely rare on the market. According to our research, no other volume of the Colombina Biblioteca" has been sold in auction for the last fifty years.

100,000.00 €