Référence :4172

Us et coutumes de la mer. Divisés en trois parties. I. De la navigation. II. Du commerce naval, & contrats maritimes. III. De la juridiction de la marine. le tout revu, corrigé et augmenté par lautheur en cette dernière édition.

CLEIRAC (Estienne)

Rouen, Jean Viret, 1671. 1671 1 vol. in-4° (235 x 163 mm.) de : [4] ff. (faux titre, titre, epitre, extrait du privilège du roi) ; 581 pp. (dont indice des matières) ; 87 pp. (déclarations du roi, ordres) ; [2] pp. (table des déclarations du roi). Plein vélin ancien, dos lisse titré à l'encre, tranches jaspées rouge. ( rares traces de mouillures et rousseurs).

Troisième édition (après 1647 et 1660), la plus complète, de cet ouvrage dEstienne Cleirac (1583-166?), jurisconsulte, maître des requêtes puis procureur du roi, originaire de Bordeaux. Son ouvrage traite des anciennes lois maritimes, dont les fameuses «lois d'Oléron» ou «jugements de la mer» et il contient également quelques commentaires sur la pêche à la baleine. Il est divisé en trois parties : I. « De la navigation », II. « Du commerce naval & contracts maritimes », III. « De la juridiction de la marine : avec un Traicté des termes de marine & reglemens de la navigation des fleuves & rivières ». Deux curieux chapitres sont consacrés à ses compatriotes basques (« Expédition ou Voyage des Basques dans la mer de Groetland », et « Première découverte de l'Amérique par les Basques ») où l'auteur affirme que les Basques ont découvert Terre-Neuve et le Canada cent ans avant Colomb. Il ajoute : « Le pilote, lequel porta la première nouvelle à Christophe Colomb et lui donna la cognaissance et ladresse de ce monde nouveau, fut un de nos basques terreneuvier » ! L'ouvrage est abondamment commenté dans l'Encyclopedia Britannica (11 e éd.), dans le chapitre Sea Laws: «La version de Cleirac tient toutefois probablement au style supérieur dans lequel il a été édité et à l'importance des autres traités sur les questions maritimes qu'il avait proposés. réunis pour la première fois en un seul volume, semble avoir obtenu une préférence en Angleterre par rapport au texte de Garcie et une traduction en anglais de celui-ci a été introduite dans le "Livre noir de l'amirauté". Bel exemplaire, conservé dans sa reliure en vélin dorigine, de ce rare traité : Seuls quelques exemplaires sont passés en vente publique ces 30 dernières années. Catalogue général des livres composant les bibliothèques du Ministère de la Marine et des colonies : 875 - D279; Alden & Landis 671/76 ; Brunet V: 1020; JCB (1919) III, p. 213; Kress 1286. 1 vol. in-4°. Contemp. velum. Third edition (after 1647 and 1660), the most complete, of this work of Estienne Cleirac (1583-166?), Jurisconsult, master of the requests then prosecutor of the king, native from Bordeaux. His work deals with the old maritime laws, including the famous "laws of Oléron" or "judgments of the sea" and it also contains some comments on whaling. It is divided into three parts: I. "Of navigation", II. "Naval Trade & Maritime Contracts", III. "Of the jurisdiction of the navy: with a Traicté of the terms of marine & regulations of the navigation of the rivers & rivers". Two curious chapters are devoted to his Basque compatriots ("Expedition or Voyage of the Basques in the Sea of Greenland", and "First discovery of America by the Basques") where the author claims that the Basques discovered Newfoundland and Canada one hundred years before Columbus. He adds: "The pilot who brought the first news to Christopher Columbus and gave him the cognition and the address of this new world, was one of our Basque terreneuvier"! The book is extensively commented on in the Encyclopedia Britannica (11th ed.), In the Sea Laws chapter: "The version of Cleirac, however, is probably due to the higher style in which it was published and the importance of the other treatises on the maritime issues he had proposed. For the first time, in a single volume, it seems to have obtained a preference in England over Garcie's text, and an English translation of it has been introduced in the "Black Book of the Admiralty". Fine copy, preserved in its original vellum binding, of this rare treat: Only a few copies have gone on sale in the last 30 years.

3,500.00 €