Référence :4249

Relation abrégée d'un voyage fait dans l'intérieur de l'Amérique Méridionale. Depuis la Côte de la Mer du Sud, jusqu'aux Côtes du Brésil & de la Guiane, en descendant La Rivière des Amazones ; lue à l'Assemblée publique de l'Académie des Sciences, le 28 avril 1745.

LA CONDAMINE (Charles-Marie de).

Paris, chez la Veuve Pissot, 1745. 1745 1 vol. in-8° (197 x 125 mm) de [2 ff.] (Titre, Extrait des Registres de lAcadémie Royale des Sciences, du 7 novembre 1745), xvi pp. (préface), 216 pp., [2 ff.] (privilège du Roi) ; une carte dépliante (Cours du Marangnon ou de la Grande rivière des Amazones). Plein veau d'époque, dos à nerf orné. (coiffes discrétement restaurées), tranches rouges, pièce de maroquin rouge.

Edition originale de cette présentation du voyage lue à l'Académie des Sciences. En 1735, Voltaire usa de toute son influence pour faire admettre Charles-Marie de La Condamine (1701-1774) dans lexpédition de Godin et Bouguer vers lEquateur. Lobjectif de lexpédition était de relever un degré de latitude dans les régions équatoriales du Pérou afin de déterminer la taille et la forme exacte de la terre. Cette mesure historique, qui a pris près dune décennie, démontra la théorie de Newton que la terre nest pas sphérique mais écrasée au niveau des pôles. Sur le chemin du retour, les chefs de lexpédition choisirent de suivre des routes séparées pour étoffer encore plus leurs rapports. La Condamine choisit la voie dangereuse de traverser le Brésil par lAmazone. La carte gravée accompagnant le texte fut dessinée par La Condamine, et cest la première où les latitudes sont observées. Il en rapporta le caoutchouc et la première description de larbre « quinquina ». La petite expédition atteignit le 6 septembre 1743 le fort brésilien de Para. De là, La Condamine rejoignit Cayenne avant de sembarquer, lannée suivante, pour la France. Il fit quelques observations astronomiques à Cayenne et regagna la France en 1744. Beau parleur et écrivain habile, La Condamine était très apprécié dans les salons. Outre ses travaux sur lexpédition, il publia une relation de son voyage sur lAmazone, des écrits sur la vaccination contre la variole (1754, 1758, 1765) et un mémoire faisant connaître pour la première fois les propriétés du caoutchouc (1751). Il entra à lAcadémie française en 1760. Sa curiosité était proverbiale : il mourut des suites dune opération audacieuse quil avait voulu faire tenter sur lui-même. Sabin 38484 ; Palau 129370 ; Borba de Moraes, p. 446. 1 vol. in-8°. Contemp. calf. 1 fold. map. La Condamine was the geographer of the French Scientific Expedition to South America, sent by the king to measure the arc of the meridian at the Equator in order to be able to determine more accurately the dimensions of the planet. Having completed their measurements, each member of the expedition went their own way. La Condamine chose to return by the way of the Amazon, and then produced the first scientific exploration of this great river. His narrative is full of interesting and curious observations. The folding map is the first detailed map of the Amazon published. Fine copy.

1,200.00 €