Référence :4458

Plan de Dunkerque avec la flotte des Ennemis.

CLEMENT DAFFINCOURT [Pierre Clément, ingénieur du roi].

A Dunkerque, le 22 septembre 1694. 1694 1 f. (485 x 345 mm.) manuscrit à l'encre brune et aquarellé. (Traces de pliures, onglet au dos, quelques restaurations marginales, rousseurs et brunissement du pigment, légère trace de mouillure).

Rare carte manuscrite établie par Pierre Clément Daffincourt (1652-1704), Ingénieur ordinaire du Roy, Directeur des fortifications des places maritimes de Flandre qui a participé à la construction du port de Dunkerque. Document établis par cet officier lors de lattaque du port par la flotte anglo-hollandaise en septembre 1694, repoussée par Jean Bart (1650-1702), considérée comme la dernière victoire du célèbre corsaire. Acteur majeur de lhistoire navale française de la fin du 17ème siècle, Jean Bart a vu ses exploits récompensés par Louis XIV qui lui accorde, ainsi quà ses descendants, des lettres de noblesse. Sa renommée est telle que les Grands du royaume participent à l'armement de ses vaisseaux en contrepartie d'un tiers des prises. Réalisé sur le vif le 22 septembre 1694, le présent plan représente la dernière grande victoire du célèbre corsaire qui repousse alors une attaque anglo-hollandaise contre sa ville natale. Il est fait chef d'escadre deux ans plus tard et meurt en service le 27 avril 1702 à la veille de la guerre de succession dEspagne. La guerre de la Ligue d'Augsbourg (1688-1697) est marquée par une intense activité navale, et lannée 1694 est une succession de sièges et de batailles entre la flotte française et la coalition anglo-hollandaise. Louis XIV décide de porter son effort de guerre sur la Méditerranée et l'Espagne. Afin de soutenir le maréchal de Noailles pour la prise de Barcelone et de contraindre l'Espagne à signer la paix, Tourville quitte Brest le 24 avril avec 71 vaisseaux et l'escadre de Châteaurenault le suit le 7 mai. Renseignés sur ces mouvements, les Anglais et les Hollandais projettent de s'emparer de Brest, pensant que l'absence de Tourville et de sa flotte rendrait aisé le débarquement d'une armée d'occupation forte de sept à huit mille hommes. Le 18 juin, la flotte anglo-hollandaise, commandée par l'amiral John Berkeley, essuie un échec lors dune tentative de débarquement à Camarés. Après cette défaite, la flotte fait demi-tour et remonte la Manche en bombardant à titre de représailles plusieurs ports français dont Dieppe et Le Havre, provoquant des dégâts importants. Au mois de septembre, cette même flotte attaque Dunkerque et Calais. Le présent plan représente lattaque du port de Dunkerque par la coalition qui se déroule du 22 au 26 septembre. 1 manuscript l. (485 x 345 mm.), brown ink and watercolour. Rare manuscript map realized by Pierre Clément Daffincourt (1652-1704), "Ingénieur Ordinaire du Roy", who took part to the construction of Dunkirk. These plan was made by this officer when English and Dutch fleets attacked the city in 1694. They were repelled by Jean Bart (1650-1702) in a battle which is considered as the last victory of the famous sailor. Important figure of the French Naval history of the end of 17th century, Jean Bart was ennobled by Louis XIV. The date of 22th of september attests the plan was realised during the attack, by Pierre Clément d'Afficourt, who signed it. Some marks of folding, and the title on the verso of the document show it was either classify with military papers, or send to the authorities. Drawn by a professionnel on the first day of the attack, it shows many accurate details, offers the position of both fleets, with the name and place of both ships and batteries. Up on the right, a table gives the explanation for the depicted elements: kind of ships, batteries, fortifications. The attack was repelled. Rare and precious historical document, depicting the last victory of the famous French corsair. Réalisé sur le vif, comme latteste la date du 22 septembre, ce remarquable document porte la signature de lofficier Clément. Des traces de pli et le titrage à larrière indiquent quil a été soit rangé provisoirement dans des papiers militaires, soit plus probablement expédié aux autorités de commandement. La présence dun onglet au dos de la pliure centrale et une numérotation (86) attestant quil fut ensuite inséré dans un registre. Etabli par un professionnel le premier jour de lattaque, il est dune grande précision, offrant la position des 2 flottes avec lemplacement de chaque vaisseau et des batteries. Une table située en haut à droite, titrée « Explication des lettres » et numérotée de A à L précise tous les éléments représentés : types de navires (vaisseaux, galliottes, barques, chaloupes, machines infernales, forteresses, batteries, etc.). Sont aussi indiquées les hauteurs deau ainsi que léchelle du document. Lattaque fut repoussée. Rare document historique représentant le dernier grand fait darme de ce célèbre corsaire français.

4,500.00 €