Référence :4562

I. Cahier appartenant à Caroline Deroche de Grenoble, département du Gard dans le Bas Linguedoc. II. Mémoire de dépenses depuis e mois d'aout 1807 [à mars 1819].

DEROCHE (Caroline).

Grenoble, 1807-1819 / Clermont, 20 novembre 1906. 1807 Manuscrits à l'encre brune sur papier bleuté de: 1 cahier in-folio (255 x 195 mm.) de [2], 32 pp. Manuscrites et 15 ff. bl.; 1 cahier in-4° (230 x 185 mm.) de [5] ff dont 9 pp. Manuscrites. Chemise d'époque de papier à la colle bleu, rabats cousus de fil noir.

Emouvant témoignage de la vie dune jeune française sous le premier empire, constitué dun essai sur lhistoire universelle et des notes de ses dépenses courantes pour sa « toilette » pendant douze années, ensemble rédigé à lencre brune sur un beau papier bleuté et conservé dans le cartonnage dorigine confectionné par la jeune fille. Le premier cahier débute par une lettre de bonne année que Caroline adresse à la personne chargée de son éducation, lémotion et lenthousiasme de cette jeune fille qui débute ses études est saisissant : « Madame, la reconnaissance ne seffacera jamais de mon cur. En vain les années saccumuleront, elles ne feront pas oublier ce temps heureux ou vous preniez tant de soins de mon éducation, Ha ! Madame, ce jour qui commence ma vie est pour moi le plus heureux de ma vie ». Létudiante réunis dans ce cahier, destiné à son enseignante, ses connaissances de lhistoire universelle avant et après le déluge jusquà Alexandre : « Je ne saurai commencer plus heureusement ce cours dhistoire quen vous le dédiant : lintérêt que vous avez toujours pris à mon avancement dans cette science mest un sur garant que vous voudrez bien agréer ce faible essai dune de vos élèves ». Suit son essai sur lhistoire : Adam, Moise, Salomon, les Perses, les Assyriens, Nabuchodonosor, Babylone, Balthazar, Cyrius, les Grecs et pour finir un chapitre sur le « Royaume des Egyptiens », dont « la fondation remonte à lannée 1 800 depuis la création monde Les Egyptiens furent le premier peuple qui se donna un roi ». Le second cahier est constitué dun mémoire des comptes tenus par Caroline Deroche du 8 aout 1807 à mars 1819, document très instructif sur la « toilette » dune jeune française il y a 200 ans. Elle comporte le détail chiffré de ses achats, le nom des fournisseurs ainsi que les sommes reçues : Pour le 22 Aout 1807 :« une livre de coton, 1 paire de souliers noirs fait par Igou de Chateaurigaut, 1 tablier dindienne, 1 jupe de mousseline achetés à Grenoble, une paire de patins faits à Génolhac, 1 paire de sabots venus de Clermont total 95 f. Février 1808 : « « 1 paire de souliers de soie faits à Alais, 1 robe de taffetas blanc achetée à Nîmes, 1 chapeau de satin blanc ». 1808 : « chemises de nuit, perruquier, chapeau de paille, paire de gants ». Janvier 1810 : 1 mouchoir de Madras, 1 robe de Nankin, 1 paire de gants de peau, fait blanchir à neuf des dentelles et des bas, acheté du papier des plumes et de la cire ». 1811 : « acheté de la toile pour 6 chemises, 1é pans de tulle et de mousseline, 1 paire de gants et des mitaines » 8 octobre : « jai fait arranger ma montre : 12 f. 1812. A partir de janvier 1815, caroline indique des sommes reçues et leur provenance : « 1816 : « reçu en argent provenant de la vente de moutons. 25 f., de la vente de la feuille : 43 f, de la vente de la laine. 27 f. Total de ce que jai reçu cette année : 95 f. » et en 1817 « reçu 20 f provenant de la ferme du petit prés, reçu du prix de la feuille de muriers 102.17 f. ». Ces reçus indiquent que la jeune femme a ses propres revenus, provenant de la vente de la production de fermes dont elle est propriétaire. Documents dun intérêt historique sur léducation et la vie dune jeune femme de lépoque. 2 manuscripts notebooks. Brown ink on blue paper: 1 vo. folio of [2], 32 pp. handwritten and 15 ff. bl .; 1 vol. in-4 ° (230 x 185 mm.) of [5] including 9 pp. handwritten. Evoking testimony of the life of a young Frenchwoman under the first empire, consisting of an essay on universal history and notes of her current expenses for her "toilette" for twelve years, all written in brown ink on a beautiful blue paper and kept in the original cardboard made by the young lady. The first notebook begins with a letter of good year that Caroline addresses to the person in charge of her education, her emotion and enthusiasm about her studies is striking: "Madam, the recognition will never be erased from my heart. In vain will years accumulate, I will not forget this happy time you took so much care of my education, Ha! Madam, this day that begins my life is for me the happiest of my life ... ". The student gathered in this notebook, intended for her teacher, her knowledge of universal history before and after the Flood to Alexander : "I will not be able to start this work of history more happily than by dedicating it to you: The interest you have always taken in my advancement in this science is a guarantee to me that you will accept this feeble attempt of one of your pupils. Then start her essay on history: Adam, Moses, Solomon, the Persians, Assyrians, Nebuchadnezzar, Babylon, Balthazar, Cyrius, the Greeks and finally a chapter on the "Kingdom of the Egyptians", whose "foundation dates back to the 1 800 year since the creation world ... The Egyptians were the first people who gave themselves a king ». The second notebook consists of a memoir of accounts held by Caroline Deroche August 8, 1807 to March 1819, very informative document on the "toilette" of a young French 200 years ago. It includes the costed details of her purchases, the names of suppliers and the sums received: For August 22, 1807: "a pound of cotton, 1 pair of black shoes made by Igou de Chambaurigaut, 1 apron, 1 skirt of muslin bought in Grenoble, a pair of skates made in Génolhac, 1 pair of clogs from Clermont ... total 95 f. February 1808: "" 1 pair of silk shoes made in Alais, 1 white taffeta dress bought in Nîmes, 1 white satin hat ... ". 1808: "nightgowns, wigmaker, straw hat, pair of gloves ...". January 1810: 1 handkerchief from Madras, 1 Nanjing robe, 1 pair of skin gloves, whitewashed lace and stockings, bought paper from feathers and wax ... ". 1811: "bought cloth for 6 shirts, 1 piece of tulle and muslin, 1 pair of gloves and mittens ..." October 8: "I had my watch arranged: 12 f. 1812. From January 1815, caroline indicates sums received and their provenance: "1816:" received in money from the sale of sheep. 25 f., From the sale of the sheet: 43 f, from the sale of wool. 27 f. Total of what I received this year: 95 f. And in 1817 received 20 f from the farm of the small meadow, received the price of the sheet of murres 102.17 f. ". These receipts indicate that the young woman has her own income from the sale of farm production that she owns. Documents of historical interest on the education and life of a young woman of the time.

480.00 €