Référence :4593

I. [Album de dessins / Expédition du Tonkin illustrée par un médecin participant à la campagne militaire contre les attaques chinoises entre 1883 et 1886]. II. Le poste de Nam-Dinh dans le delta du fleuve rouge.

[VIETNAM /DRAWING ALBUM]-[ MORAND (docteur J.-S.-L.)]

France, Tunisie, Tonkin..., 1880-1890... / Paris, Rozier, 1887 1880 1 vol in-4° oblong ( 243 x 305 mm.) comportant 230 dessins contrecollés, croquis à la mine de plomb, encres de Chine, lavis, aquarelles de formats divers (max : 170 x 250 mm.), certains avec des notes ou dessins au dos. + 1 vol. In-8° broché de 47 pp., tableaux dans le texte et à pleine page. Avec envoi de l'auteur. Pleine toile verte d'époque, dos lisse muet (défauts d'usage, papier de l'album fragile, déchirures et coins restaurés).

Remarquable recueil de 230 dessins et aquarelles consacrés essentiellement au Tonkin au début de la présence française, provenant dun médecin militaire du poste de Nam-Dihn. L'expédition du Tonkin était destinée à poursuivre l'expansion coloniale en Asie du Sud-Est et à mettre un terme aux attaques chinoises, avec le rêve de concurrencer l'Empire britannique, présent aux Indes, grâce au Mékong qui ouvrirait le Laos, la Birmanie, la Chine au commerce français. En 1883, réagissant aux hostilités entretenues par les Chinois et leurs alliés, les Français entament l'expédition sous l'impulsion du chef du gouvernement de l'époque, Jules Ferry. Elle s'achève en 1885 par la mise définitive sous tutelle du gouvernement impérial annamite et par le retrait des Chinois. Par la convention de Tien-Tsin, la Chine reconnaît les conquêtes françaises. L'Indochine française, officiellement nommée « Union indochinoise » puis « Fédération indochinoise », est fondée en 1887. Elle regroupe, jusqu'à sa disparition en 1954 : le Viêt Nam, le Laos et le Cambodge, ainsi qu'une portion de territoire chinois située dans l'actuelle province du Guangdong. Lalbum comporte un total de 230 dessins, certains recto-versos, de dimensions variables (max : 170 x 250 mm.) à la mine de plomb, à laquarelle, au lavis ou à lencre de Chine. La plupart de ces dessins sont légendés par une date et un lieu, entre 1880 à 1890. Ils ne sont pas signés, mais le nom dun médecin militaire y apparait : lun deux porte la mention « Dr J. Morand. 2eme tirailleur tonkinois ». Un autre dessin indique « Docteur Morand, médecin major de 2eme classe, ambulance du corps expédition du Tonkin, janvier 1884 ». Il sagit de J. S. L. Morand, médecin major du poste ambulance de Nam-Dinh pendant cette période, auteur de « Le poste de Nam-Dinh dans le delta du fleuve rouge » (Paris, Rozier, 1887), dont un exemplaire avec dédicace autographe signée est joint à lalbum. Ces dessins, dune très bonne facture, témoignent de la vie et des campagnes dun officier de santé depuis sa formation. Ils sont rangés, à part quelques-uns, dans un ordre chronologique, au fil de ses voyages. Les 30 premiers représentent des paysages de France et des scènes familiales diverses, datés de 1880 à 1915, la moitié sont en couleur. Les 32 dessins suivants sont consacrés à lAfrique du Nord : En 1882, I auteur accompagne lexpédition de conquête de la Tunisie : Monastir, Lambulance de Sfax, le désert et ses habitants, la cote et ses bateaux Lalbum sarticule ensuite en parties délimitées par un dessin à plusieurs tableaux et titré en rouge : I. « La France au Tonkin », avec dabord les croquis suivants réalisés au long du voyage vers lAsie : embarquement à Toulon en janvier 1883, Port-Saïd, Canal de Suez, cotes de la mer rouge, Aden (plusieurs dessins, dont un panorama sur deux feuilles représentant le navire au mouillage devant Steamer Point), Sumatra, Singapour le 9 février. Le 16 février : baie d'Along et débarquement à Haïphong le 19 février, Hanoi (8 très beaux dessins de la cité), citadelle de Yen, Gia Tuy La partie suivante débute par une page-titre intitulée « A travers la citadelle de Namh Dinh, 1884 » : Cest à lAmbulance de cette cité, un poste de soin de la coloniale française, que le docteur Morand habitera durant ces 36 mois. Cest au cours de ces années que lauteur des dessins est le plus productif, dépeignant avec rigueur et soin ce quil découvre, les habitants, les paysages, larchitecture etc. croquis, encres, lavis, aquarelles sont remarquablement exécutés et vivants. Quelques-uns, dun style différent, peuvent être dune autre main. A noter une série de portrait des habitants particulièrement réussie. Il quitte définitivement Saïgon le 14 mai 1886. 23 dessins sont consacrés aux paysages du retour (Saigon, Singapour, Atchin (Nord de Sumatra), Ras Ali mail (Djibouti), Aden, Malte le 26 juin, le Cap Bon, Port Cros le 5 juillet. Suivent 8 dessins de lIndochine de 1884 à 1886, dont une encre représentant lAmbulance de Namh Dinh et une carricature du docteur Morand dans sa tenue militaire. Lalbum sachève par une série de croquis au crayon faits en 1880 au cours de sa formation. En 1887, le docteur Morand publie la plaquette jointe à lalbum : « Le Poste de Nam-Dinh dans le Delta du Fleuve Rouge » à Paris chez Victor Rozier Editeur. Si dans cette parution, son travail traite avant tout de létat de santé des populations, des maladies et blessures fréquentes Morand ne manque pas daborder sa situation géographique, son architecture, son climat et ses températures, sa population avec ses caractéristiques physiques et sa culture. Autant déléments illustrés magistralement par cet album de dessins qui mettent en scène les paysages et populations tonkinoises. A notre connaissance, les images sur cette période du tout début de la période Française est extrêmement rare, faisant de cet album une importante et précieuse iconographie. 1 vol. in-4 ° obl. With 230 drawings, ink and watercolors of various sizes. Contemp. green cloth + 1 vol. In-8 ° not bound, of 47 pp., signed by the author. Remarkable collection of 230 drawings and watercolors mainly devoted to Tonkin at the beginning of the French presence, from a military doctor at the post of Nam-Dihn. The Tonkin Expedition was destined to continue the colonial expansion in Southeast Asia and to put an end to the Chinese attacks, with the dream of competing with the British Empire. It started in 1883, reacting to the hostilities maintained by the Chinese and their allies and ended in 1885 by the convention of Tien-Tsin, in witch China recognizes the French conquests. French Indochina, officially named "Indochinese Union" then "Indochinese Federation", was founded in 1887. It regroups, until its disappearance in 1954: Vietnam, Laos and Cambodia, as well as a portion of territory Chinese located in present-day Guangdong Province. The album includes a total of 230 drawings, some recto-verses, of varying dimensions (max: 170 x 250 mm.). Most are captioned by a date and a place, between 1880 to 1890. They are not signed, but the name of a military doctor appears there: « Dr J. Morand. 2eme tirailleur tonkinois ». And another one « Docteur Morand, médecin major de 2eme classe, ambulance du corps expédition du Tonkin, janvier 1884 ». This is J.S.L. Morand, doctor at the post ambulance of Nam-Dinh during this period, author of "The post of Nam-Dinh in the delta of the red river" (Paris, Rozier, 1887), of which a copy with dedication autograph is joint to the album. These drawings, nicely executed, testify to the life and campaigns of a health officer since his formation. They are arranged, apart from a few, in a chronological order, as the owner travels. The first 30 represent landscapes of France and various family scenes, dated from 1880 to 1915, half are in color. The following 32 drawings are devoted to North Africa: In 1882, the author accompanies the expedition of conquest of Tunisia: Monastir, The ambulance of Sfax, the desert and its inhabitants, the coast, boats ... The album is then divided into parts delimited by a drawing with several paintings and titled in red: I. "France in Tonkin", with first sketches made during the trip to Asia: boarding in Toulon in January 1883, Port Said, Suez Canal, Red Sea coast, Aden (several drawings, including a panorama on two sheets representing the ship at anchor in front of Steamer Point), Sumatra, Singapore on February 9th and 16th: Halong bay and disembarkation at Haiphong on February 19th, Hanoi (8 beautiful drawings of the city), Yen citadel, Gia Tuy ... The following part begins with a title page entitled "Through the citadel of Namh Dinh, 1884 ": It is at the « Ambulance » of this city, a care station of the French colonial, that Dr. Morand will live there during 36 months. It is during these years that the author of the drawings is the most productive, a few military events, but almost portraying with rigor and care what he discovers, the inhabitants, the landscapes, the architecture etc. sketches, inks, wash, watercolors are remarkably executed and alive. Some, of a different style, may be from another hand. It includes a series of portrait of the inhabitants particularly nice. He left Saigon definitively on May 14, 1886. 23 drawings are devoted to the landscapes of the return trip (Saigon, Singapore, Atchin (North Sumatra), Ras Ali mail (Djibouti), Aden, Malta June 26, Cape Bon, Port Cros the July 5. Following : 8 drawings of Indochina from 1884 to 1886, including an ink representing the Ambulance of Namh Dinh and a caricature of Dr. Morand in his military uniform.The album ends with a series of pencil sketches made in 1880 during his training.

11,000.00 €