Référence :4610

Des maladies des créoles en Europe avec la maniere de les traiter et des observations sur celles des gens de mer et sur quelques autres plus fréquemment observées dans les climats chauds.

GARDANNE (J.J. De)

Paris. Valade. 1784. 1784 1 vol in-8° (208 x 138 mm) de : XV (titre, privilège, avertissement, table) ; [1] p. (fautes à corriger) ; 215 pp. (dont notes) ; [1] p. (approbation) Demi basane XIXème, dos lisse orné et titré à l'or, plats recouverts de papier marbré, signéde soie verte (mors restaurés, défauts d'usage, chants frottés, rares rousseurs).

Edition originale rare de ce traité médical novateur dû au docteur Jacques-Joseph de Gardanne, ouvrage rédigé à l'époque la guerre d'indépendance américaine. La santé des équipages à la mer est une préocupation majeure des amirautés au 18éme siécle. Les longs voyages maritimes ont à l'époque permis de comprendre un certain nombre de choses sur les maladies par carence et les maladies contagieuses mais ils ont également permis de découvrir des pathologies tropicales inconnues jusqualors. J.J. De Gardanne (1726-1786) est médecin spécialiste des maladies vénériennes et de lhygiène publique. Il fut docteur régent de la Faculté de médecine de Paris et Montpellier puis devient directeur du service des vénériens à l'hôpital de la Charité. Il est également me fondateur de la « Gazette de la santé » ainsi que censeur royal. Dans sa première partie « De la nature et du tempérament des créoles », il explique pourquoi selon lui les Créoles sont atteints de maladies différentes des Européens. Il évoque dune part le « tempérament », théorie issue de la médecine hippocratique selon laquelle la santé dun individu repose sur un équilibre dhumeurs, et que chaque individu a son propre équilibre ou tempérament. Dautre part il met en cause le climat à lorigine des maladies tropicales : « On présume que les Créoles doivent avoir le genre nerveux extrêmement irritable, et que leur tempérament est composé du sanguin et du bilieux. Cette présomption se change en certitude en réfléchissant sur leffet de la chaleur qui les environne. En général, plus latmosphère est chaud, et plus la fibre acquiert de tension, le foie de volume et la bile dactivité. » Puis, dans une seconde partie, il évoque « De leffet du passage en Europe sur les Créoles et des moyens de le prévenir et dy remédier ». Bel exemplaire.

1,200.00 €