Référence :4621

I. Herbier disposé suivant la methode Lamarck. II. [Herbier]. III. Synopsis plantarum in flora Gallica descriptarum.

[HERBIERS/HERBALS] /LAMARCK (Jean-Baptiste de) /CANDOLLE (Augustin-Pyramus de).

s.l. (France), s.d. (circa 1810) / Paris, H. Agasse, J.G.A. Stoupe, 1806. 2 vol. in-folio et 1 vol. in-8°. (vol. 1 : 420 x 260 mm. ; vol. 2 : 455 x 280 mm., vol 3: ) de : vol. 1 : 138 ff. + 2 chemises de spécimen en attente dinsertion ; vol. 2 : [1] f. (titre) ; 103 ff. ; [3] ff. (Table des plantes). Les spécimens sont collés, et pour la plupart nommés à lencre noire par leur nom vulgaire et scientifique. Vol 3: in-8, XXIV-432 pp. (Ensemble en bon état de conservation, quelques manques à certains spécimens). Cartonnages d'époque de parchemin et papier à la colle rouge avec lacets de maintien. Vol. 1 non relié, volume 2 relié, avec onglets de parchemin saillants correspondant à la table. Vol 3: cartonnage d'attente rose de l'époque, pièce de titre imprimée. (salissures, taches et défauts d'usage.)

Remarquable ensemble comprenant un important Herbier en deux volumes disposé suivant la méthode de Lamarck, renfermant plus de 250 spécimens, et un exemplaire de labrégé de sa flore en latin paru en 1806. Le naturaliste français Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829) est un des premiers, avant Darwin, à avoir compris la nécessité théorique de l'évolution des êtres vivants. André Pichot (1950), chercheur au CNRS en épistémologie et histoire des sciences, va jusqu'à dire quil faudrait inverser les qualificatifs concernant les théories de ces deux scientifiques : le transformisme lamarckien est une véritable théorie de lévolution, tandis que lévolutionnisme darwinien est surtout une transformation adaptative des espèces. Avant de se consacrer à la zoologie des insectes et de vers, Lamarck est dabord botaniste. Il est lauteur de très nombreux articles parus dans « L'Encyclopédie botanique » entre 17831796 et dune « Flore française » (3 vol., 1779). Dans la troisième édition de cet ouvrage (dont un exemplaire fait partie du présent ensemble), pour laquelle Augustin Pyrame de Candolle apporte des échantillons de Suisse), Lamarck porte à la connaissance des plantes nouvelles. Son but est d'ordonner les végétaux selon leurs structures réelles et en même temps fournir au public une manière commode et sûre d'identifier les plantes. Lamarck adopte la classification binaire par genre et espèce, et surtout, il invente la méthode dichotomique qui consiste à mettre celui qui cherche à déterminer une plante successivement en présence de deux termes contraires entre lesquels il doit se décider avant de passer à un autre alinéa, où il retrouve une alternative plus restreinte jusqu'à ce qu'au terme de l'opération on trouve le nom de la plante, publiant ainsi la première clé de détermination. Ce procédé s'adresse au non-spécialiste et est encore utilisé de nos jours dans les ouvrages de botanique. Lamarck ordonne les végétaux en une série qui comporte six degrés : polypétalés, monopétalés, composés, incomplets, unilobés et cryptogames. Le présent herbier est constitué de 2 volumes présentant plus de 250 spécimens de plantes et fleurs. Chacun dentre eux est séché, soigneusement collé au recto dune page, numéroté (pour le second volume) et, pour un très grand nombre, nommé par son nom vulgaire et Latin. La numérotation et la dénomination est faite à lencre brune, tout comme lencadrement de chaque page au recto. Le nombre de spécimens par page varie de 1 à 4 en fonction de leur grandeur. On retrouve notamment des spécimens tels que le « Pied-de-veau commun, Arum maculanum », la « Violette sauvage, Viola sylvestria » ou encore la « Digitale pourprée, Digitalia purpurea ». Le volume 1 est constitué de feuillets non reliés maintenus par un cartonnage à lacets. Pour le volume 2, Lauteur a réemployé un registre militaire, visible au recto de chaque page, et calligraphié la page de titre de titre à lencre noire. Les feuillets sont enchâssés dans un encadrement de papier avec cadre tracé à lencre. Lensemble est relié dans un cartonnage papier dépoque avec lacets. Lexemplaire de « Synopsis plantarum in flora Gallica descriptarum » présent dans cet ensemble présente le même type de cartonnage typique du début du 19éme siècle (Édition originale de ce résumé en latin de la Flore française parue en 1779, augmentée en 1805 par Candolle de 2000 espèces). Remarquable travail, dans un bel état de conservation. Aperçu de la composition de lherbier : Vol 1 : 1 « Verge doz lanceolée, Solidago lancéolata » ; 2 « Epilobe de montagne, Epilobium montanum » ; 3 « Tussilage vulgaire, Tussilago farfara » ; 4 « Colchique dautomnal, Colchicum autumnali » ; 5 « Pied-de-veau commun, Arum maculanum » ; 7 « Violette sauvage, Viola sylvestria » ; 8 « Renoncule blonde, Rananculua Ouricomua » ; 9 « Lichen pixide, Lichen pixidatua » « Lichen proliféré, Lichen prolifer » « Lichen diffua, Lichen diffusua » « Lichen du rannu, Lichen rangiferinua » « Lichen entrelacé, Lichen implexua » « Clavaire digitée, Clavaria digitata » ; 10 « Orchis à feuilles tachées, Orchis Maculata » ; 12 « Bry de montagne, Bryum montanum » « Hypne fourgon, Hypnum Rutabulum » « Hypne fougère, Hypnum filicium » « Jungermane fourchue, jungermania fureata » « Lichen froncé, Lichen capratua » « Lichen de terre, Lichen Terrestria » ; 13 « Spirea filpendula, Spirée filpendule » ; 14 « Geranium sangineum » ; 15 « Potentilba verna » ; 17 « Polemonium Caruleum » ; 18 « Lamieer Blanc, Lamium album » ; 19 « Hêtre forestier, Fagua sylvaticus » ; 20 « Réxséda Glauque, Rexda glauca » ; 21 « Grémil officinal, Lithoperunum ott » ; 23 « Bouillon mitier, Verbascum blataria » ; 24 « Gui vulgaire linn, Viscum album » ; 25 « houx piquant, ilex quifolium » ; 26 « Acer pesundo-platanoïda » ; 27 « Asculus Pavia » ; 30 « Saponaria officinale, Saponaire officinalis » ; 36 « Hellaire graminée, Hellaria graminea » ; 37 « Sherardia arvesir, Sherard du champs » ; 41 « Osmonde royale, Osmonda regalia » ; 42 « Turbit de montagne, Libanotis montana » ; 47 « Mercuriale vivace, Mercurialia perennia » ; 54 « Scorsonnere nerveuse, Scorsonera nervosa » ; 60 « Patience du pré, Lapathum pratense » ; 63 « Rosier à feuille de pimprenelle, Rosa pimpinellli folia » ; 66 « Polytrie commun » « Bry à balais » « Bryum scoparium » « Bry glauque, Bryum glaucum » ; 67 « Lichen prunelius, Lichen prunastri » « asplenium, Ruta muraria » « Celerach officinal, Celerach officinalis » « Equisetum biemale, Prêle dhiver » ; 68 « Phlomis kuticosa,, Phlomide sous-ligneuse » ; 69 « Renoncule petite-douve, ranunculus flamula » ; 70 « Renoncule des champs, Ranunculua arvensia » ; 71 « renoncule flotante, ranunculua fluitana » ; 72 « Berle nodiflore, Sium nodiflorum » ; 79 « Berle aromatique, Sium aromatiqum » ; 80 « Cochlearia off » ; 81 « Veronica chamodou » ; 82 « Veronica orientalia » ; 88 « Aristoloche, Aristolochia » ; 89 « Piganion jaunâtre, Talichum flavum » ; 90 « Sysimbrium sophia » ; 91 « Violette pensée, Viola bicolor » ; 92 « Pommette épineuse, Datura stramonium » ; 97 « Patte-dou foetide, Chenopodium » ; 98 « Curritus hirsuta » ; 103 « Attramanta mahioli » ; 105 « Cercia siliquastrum » ; 110 « Aerostique des bois, Aerosticum nenorale » ; 112 « Véronique agreste, Veronica agrestia » « Véronique des champs, veronica arvensia » ; 114 « Scorsonnère automnale, Scorsonera autumnalia » ; 117 « Vélèze rigide, Velezia rigida » ; 122 « illet velu, Dianthua hirsutua » ; 123 « Renoncule lierré, Ranunculua hederaceua » ; 124 « Fumeterre bulbeuse, fumaria bulbosa » ; 126 « Hyacinthe des prés, Hyacinthua non scriptua » ; 128 « Calament champêtre, Calamintha arvensia » ; 129 « Jonc velu, juncua pilosua » ; 130 « Serophuloria orientalis » ; 131 « Oruithogalum autumnale, Oruithogale dautomne » ; 132 « Verge-dor à feuilles de saule, Solidago salicifolia » ; 134 « Aclepiade blanche, Asclepia alba » ; 136 « Roquette barbarée, Eruca barbarea » ; 137 « Epiaire dAllemagne, Stachya germanica » ; 138 « Solidago Rigida, Verge-dor rude + quelques-uns non encadrés. Vol. 2 : 1 « 1. jasion ondulé, jasioue undalata » « 2. Carthame laineux, carthamos lanatua » ; 2 « 3. Chardon marie, Cardus marianus » « 4. Cirsénain, cirsim acauloes » « 5. Bardane glabré, Lappa glabza » ; 3 « 6 Jacée scabicuse, Jacea scabiosa » « 7. Jacée des prés, Jacea pratensis » ; 4 « 8. Jacée des blés, Jacea vegetum » « 9. Cotonière des champs, Filago arvensis » « 10. Cotonière multicaule, filago multicaule » ; 5 « 11. Tanaisie baumière, Tanacetum balsamita » « 12. Arnoise vulgaire, artemisa vulgaria » ; 6 « 13. Conyza vulgaire, Conyza vulgaria » ; 7 « 14. Cupatoire chanvrin, Cupatorium canabium » ; 8 « 15. Epervière amplexicaule, Hieracium amplexicale » « 16. Epervière piloselle, Hieracium pilosela » ; 9 « 17. Audriale parviflore, Audryala parviflora » « 18. Souci des champs, Calendula arvensia » « 19. Solidago grave-dens » ; 10 « 20. Sençon jacobe, senecio jacobea » « 21. Leucanthème vulgaire, Leucanthèmum vulgare » « 22. Leucanthème camomillier, Leucanthèmum camomilum » ; 11 « 23. Verge doz commune, Solidago vulgaria » « 24. Inule pulicaire, Inula pulicaria » ; 12 « 26. Achilière millefeuille, Achillae millefolium » « 27. Comomille odorante, Authemia odorata» ; 13 « 28. Rubanier redressé, Sparganium erectum » « 29. Brioine blanche, Bryonia alba » ; 14 « 30. Fléchière aquatique, Sagittaria aquatica » ; 15 « 31. Houblon grimpant, Lupulua scandena » ; 16. « 32. Tamue commun, Tamus communia » ; 17 « 33. Plumeau aquatique, Bottania palustria » « 34. Primevère officinale, Primulaveria officinalia » ; 18 « 35. Primevère grandiflore, Primula grandiflora » « 36. Coqueret Alkekenge, Physalia Alkekengi » « 37. Mozelle grimpant, Solanum scandena ; 19 « 38. Mozelle noire, Solanum nigrum » ; 20 « 39. Bouillon ailé, Verbascum alatum » ; 21 « 40. Bouillon lychuité, Verbascum lychuitia » « 41. Menianthé flotam, Menianthea natana » « 42. Menianthé tréflé, Menanthea trifoliata » ; 22 « 43. Liseron des haies, Convolvulua sepium » « 44. Liseron des champs, Convolvulua arvenia » ; 23 « 45. Pulmonaire élancée, Pulmonaria angustifolia » « 46. Grémil officinal, Lithoapermum officinale » ; 24 « 47. Gremil violet, Lithospeunum violaceum » « 48. Consonde officinale, Symphytum officinale » ; 25 « 49. Cynoglosse officinale, Cynoglossum officinale » ; 26 « 50. Buglose officinale, Buglossum officinale » « 51. Bourache officinale, Borago officinalia » « 52. Héliotrope redressé, Heliotropium erectum » ; 27 « 53. Scopionnedea maraia, Myosotia Palustria » « 54. Scorpionne des champs, Myosotia arvensia » ; 28 « 55. Mouron rouge, Anagallia phanicea » « 56. Lisimaque monoyere, Lisimachia nummularia » ; 29 « 57. Lisimaque vulgaire, Lysimachia vulgaria » ; 30 « 58. Gentiane Centauriette, Gentania centaurium » « 59. Pervenche mineure, pervenca minor » « 60. Pervenche majeure, Pervenca major » ; 31 « 61. Troene commun, Ligustrum vulgare » « 62. Chlore perfeuillée, Chlora perfoliata » « 63. Bruyere commune, Erica vulgaria » ; 32 « 64. Bruyere purpurine, Erica purpurescena » « 65. Oronbanche majeure, Orobanche major » « 66. Clandestine à fleures droites, Clandestina rectiflora » ; 33 « 67. Digitale pourprée, Digitalia purpurea » ; 34 « 68. Serophulaire aquatique, Serophularia aquatica » « 69. Muflier lierré, Autirrhinum hederaceum » « 70. Muflier Bâtard, Autinhinum spurium » ; 35 « 71. Muflier commun, Autirrhinum commune » « 72. Muflier pallidiflore, Autirrhinum pallidiforum » ; 36 « 73. Muflier pelliserien, Autirrhinum pelisserianum » « 74. Muflier rubicond, Autirrhinum Oruntium » « 75. Eufraise tardive, Eufrasia serotina » « 76. Eufraise officinale, Eufrasia officinalia » ; 37 « 77. Cocriste glabre, Rhinanthua glaber » « 78. Cocriste des Alpes, Rhinanthua alpina » « 79. Melampire des bois, Melampyzum sylvaticum » ; 38 « 80. Pediculaire des bois, Pedicularia sylvatica » « 81. Verveine officinale, Verben officinalia » ; 39 « 82. Brunelle commune, Brunella vulgaria » « 83. Toque tertianaire, Scutellaria galericulata » « 84. Toque mineure, Scutellaria minor » « 85. LAmion pourpré, Laminium Purpureum » ; 40 « 86. Lanion Embrassant, Lanium amplexicaule" 2 vol. fol. + 1 vol. in-8°. vol. 1: 138 ff. + 2 specimen folders waiting for insertion; Vol. 2: [1] f. (title); 103 ff. ; [3] ff. (Table of plants). Vol 3: in-8, XXIV-432 pp. Contemp. cardboard bindings. Remarkable set comprising a large herbarium in two volumes arranged according to the method of Lamarck, containing more than 250 specimens, together with a copy of the abstract of his flora in Latin published in 1806. The French naturalist Jean-Baptiste de Lamarck (1744-1829) was one of the first, before Darwin, to have understood the theoretical necessity of the evolution of living beings. André Pichot (1950 ...), a CNRS researcher in epistemology and the history of science, goes so far as to say that the qualifiers concerning the theories of these two scientists should be reversed: Lamarckian transformism is a true theory of evolution, whereas that Darwinian evolutionism is mostly an adaptive transformation of species. Before devoting himself to the zoology of insects and worms, Lamarck was first a botanist. He is the author of numerous articles published in "The Botanical Encyclopedia" between 1783-1796 and a "French Flora" (3 vols., 1779). In the third edition of this work (of which a copy is part of this set), for which Augustin de Candolle brings samples from Switzerland), Lamarck brings to the attention of new plants. Its purpose is to order plants according to their actual structures and at the same time provide the public with a convenient and safe way to identify plants. Lamarck adopts the binary classification by genus and species, and, above all, he invents the dichotomous method of putting the one who seeks to determine a plant successively in the presence of two contrary terms between which he must decide before moving on to another paragraph, where he finds a narrower alternative until at the end of the operation we find the name of the plant, thus publishing the first key of determination. This process is for the non-specialist and is still used today in botany. Lamarck orders the plants in a series which comprises six degrees: polypetalous, monopetalous, compound, incomplete, unilobed and cryptogamous. The present herbarium consists of 2 volumes containing more than 250 specimens of plants and flowers. Each of them is dried, carefully glued to the front of a page, numbered (for the second volume) and, for a very large number, named by its vulgar name and Latin. The numbering and denomination is done in brown ink, as is the framing of each page on the front. The number of specimens per page varies from 1 to 4 depending on their size. Specimens such as "Common Pied-de-vet, Arum maculanum", "Violette sauvage, Viola sylvestria" and the "Crested digitalis, Digitalia purpurea" are also found. Volume 1 consists of unconnected leaflets held by a lacing carton. For volume 2, The author has re-used a military register, visible on the front of each page, and calligraphed the title page in black ink. The sheets are embedded in a paper frame with a frame drawn in ink. The set is bound in a contemporary cardboard binding with laces. The copy of "Synopsis plantarum in flora Gallica descriptarum" present in this set has a similar binding (Original edition of this summary in Latin of the French Flora published in 1779, increased in 1805 by Candolle de 2000 species). Scarce set, in fine condition. (List of plants available).

6,800.00 €