120 résultats

PAVIE (Auguste).

Contes du Cambodge. Les douze jeunes filles d'Angkor, Rothisen, Néang Roum Say Sack, Néang Kakey, Méa Yeung, Sanselkey, Vorvong et Sauvivong.

Paris, Leroux, 1921. 1921 1 vol in-4° (235 x 186 mm.) de: [2] ff. (f.t, t.), 263 pp., 29 planches en couleurs hors texte et 101 figures en noir et blanc dans le texte. Brochage éditeur sur papier gauffré, image en couleur contre-collée sur le premier plat.

Superbe ouvrage sur les contes cambodgiens par l'illustre explorateur Auguste Pavie (1847-1925), maître d'uvre de la Mission éponyme en Indochine à la fin du 19e siècle. Auguste Pavie, à l'origine agent des télégraphes en Cochinchine, devint explorateur, ethnologue mais aussi photographe des rives du fleuve Mékong ("mission Pavie" 1889-1890). Il fut le premier vice-consul de France au Laos (1887), consul-général de France à Bangkok en 1892, puis commissaire général au Laos en 1893. Cest à lissue de son activité dans ces régions quil publie ces contes du Cambodge, un beau recueil illustré (parfois en couleur) de ces incroyables histoires au cur de la mythologie locale. 1 vol. in-4° (235 x 186 mm.) 29 color plates out of text and 101 figures in the text. Publisher cover. Superb work on Cambodian tales by the famous explorer Auguste Pavie (1847-1925), master of the eponymous Mission in Indochina at the end of the 19th century. Auguste Pavie, originally a telegraph agent in Cochin China, became an explorer, ethnologist and also a photographer on the banks of the Mekong River ("Mission Pavia" 1889-1890). He was the first vice-consul of France in Laos (1887), consul-general of France in Bangkok in 1892, then general commissioner in Laos in 1893. It is at the end of his activity in these regions that he publishes these tales of Cambodia, a beautiful illustrated collection (sometimes in color) of these incredible stories in the heart of local mythology.

PTOLEMAEUS (Claudius) /MERCATOR (Gerard)

I. Geographiae libri octo, recognitiam diligenter... [II. Galliae Tabule Geographicae. Belgii Inferiores Geographicae Tabule].

Cologne, Gottfried von Kempen, 1584 / Duisburg, [1585-1602]. 1584 3 parties en 1 vol in-folio (410 x 280 mm) de: [2] ff. (titre gravé et enluminé et feuillet préliminaire) ; 106 pp. (nombreux schémas dans le texte) ; [16] ff. (index, 1 tableau sur pleine page) ; [5] ff. (f. blanc, titre, privilège et schéma gravé sur pleine page) ; 27 cartes sur double page en beaux coloris d'époque avec description de chacune au dos ; 1 carte dépliante avec description ; [15] ff. (index) ; [10] ff. (titre gravé, privilège, avis au lecteur et index) ; 23 cartes sur double page avec description de chacune au dos ; 1 carte à pleine page avec description. (rares traces de mouillures, corps d'ouvrage frais) Plein veau 17ème, dos à nerfs orné, titre de maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes, tranches jaspées rouges. (discretes restaurations aux coiffes et aux coins)

Première édition avec la traduction de la géographie de Ptolémée par Pirckheimer, éditée par Arnold Mylius, exemplaire avec les 28 cartes en superbes coloris dépoque. Gerard Mercator (1512-1594), surnommé par Ortelius "le Ptolémée de notre temps", gravait ces plaques de cuivre dans le cadre d'une cosmographie qu'il comptait publier en cinq volumes. Le temps et l'effort mis par Mercator dans sa révision de Geographia de Ptolémée faisaient partie d'un grand projet qui occupa la plus grande partie de sa vie. Mercator avait pour projet de produire un ouvrage donnant la géographie et lhistoire des mondes antique et moderne. Sa carte générale Ptolémaïque est l'une des plus belles jamais produite. Les plaques de Mercator étaient si parfaites que 7 autres éditions en seront tirées. [relié avec Mecator Galliae Tabule Geographicae. 24 cartes gravées]. Adams P-2232; Sabin 66490; Koeman Me2; Shirley 139. 1 vol in-folio. 28 maps (+ 24 maps). 18th cent. calf. First edition, with the translation of the geography of Ptolemy by Pirckheimer, edited by Arnold Mylius, copy with the 27 maps in beautiful contemporary colors. Gerard Mercator (1512-1594), named by Ortelius "the Ptolemy of our time", engraved these copper-plates as part of a cosmography that he intended to publish in five volumes. Mercator's time and effort in revising Ptolemy's Geographia was part of a larger project that occupied most of his life. Mercator's plan was to produce a work on the geography and history of the ancient and modern worlds. His general Ptolemaic map is one of the most beautiful ever produced. The plates of Mercator were so perfect that 7 other editions were made with them. [bound with Mecator Galliae Tabule Geographicae. 24 engraved maps].

PYRARD DE LAVAL (Fr.)

Voyage de Francois Pyrard, de Laval, Contenant sa navigation aux Indes Orientales, Maldives, Moluques, & au Bresil : & les divers accidens qui luy sont arrivez en ce Voyage pendant son sejour de dix ans dans ces Pais. Avec une description exacte des Moeurs, Loix, Facons de faire, Police & Gouvernement; du Trafic & Compagnie qui s y fait; des Animaux, Arbres, Fruits, & autres singularitez qui s y rencontrent. Divise en trois parties. Nouvelle edition, reveue, corrigee & augmentee de divers Traitez & Relations curieuses. par le Sieur Du Val, Geographe ordinaire du Roy.

Paris, Billaine, 1679. 1679 3 parties en 1 vol. in-4° (243 x 195 mm.) de: [5] ff. (Titre, Au lecteur et Table des chapitres), 327, 218, 144 pp., [12] ff. (Table des Matières) et 1 carte dépliante du Voyage de Pyrard, dressée par Du-Val. Plein veau brun d'époque, dos à nerfs muet, tranches jaspées. (coiffes discrétement restaurées).

Edition la plus complète de cette célébre relation de périple d'un malouin en Asie et en Amérique. Parti le 18 mai 1601 de Saint-Malo, le marchand François Pyrard (1578-1621), de la ville de Laval, fait naufrage sur les atolls des Maldives au terme d'un terrible voyage. Il y est retenu prisonnier cinq ans, avant de regagner la côte indienne et les comptoirs portugais. Après un long séjour dans la ville de Goa, capitale de l'empire lusitanien en Orient, alors au faîte de sa puissance, il s'embarque comme soldat sur un navire de guerre : il passe ainsi par Ceylan, le Bengale et l'archipel de la Sonde. De retour à Goa, il est emmené sur une caraque portugaise pour être jugé comme espion à Lisbonne. Les fortunes de mer et les tempêtes détournent sa route sur São Salvador de Bahia, au Brésil, puis le mènent en Galice; de là il regagne sain et sauf la ville de La Rochelle où il accoste le 5 février 1611. Le Voyage de Pyrard de Laval, premier récit français sur les Indes, est un grand classique de la littérature de voyage - l'équivalent pour la France de la Pérégrination de Fernão Mendes Pinto pour le Portugal. C'est une source historique et ethnographique de toute première importance sur les Indes orientales de l'époque - l'unique pour les Maldives, ainsi qu'une mine d'informations et d'anecdotes sur l'Inde portugaise, largement exploitée par la suite, voire pillée, par nombre d'écrivains voyageurs. Pourtant, le livre, n a connu que quatre éditions successivement augmentées : 1611, 1615, 1619 et la présente édition. Provenance: Edward William Vernon Harcourt (1825-1891), naturaliste anglais et politicien (ex-libris armorié. Bel exemplaire, trés frais. Borba de Moraes II:694; Sabin 66882. 3 parts in 1 vol. 4°. 1 fold. map. By Duval. Contemp. calf. Later edition by Pierre Duval, regarded as the most complete edition (Howgego). In 1679 Pierre Duval, Geographer to the King, issued this new edition, revue, corrigée et augmentée de divers traités et relations curieuses. The vocabulary of the first edition of 1611 was suppressed and Bergerons text was enlarged and corrected. The map of the route of the voyage was drawn by Duval himself. Pyrard de Laval, a French merchant seaman, sailed to India in 1601. After his ship was wrecked in the Maldive Islands, he was captured by natives and fell in the good graces of the King of Malé, and remained in his realm for five years. He also travelled through Hindustan to Cochin.

QUADT (Matthias).

Fasciculus geographicus complectens praecipuarum totius orbis regionum tabulas circiter centum, una cum earundem enarrationibus.

Cologne, Johann Bussemecher, 1608. 1608 1 vol. In-folio (272 x 203 mm.) de : [4] ff. doubles montés sur onglets (titre, dédicace, préface, table), 85 cartes sur double page montées sur onglet avec texte au verso et 2 à pleine page, [2] ff. Doubles montés sur onglet et [1] f. (tables et index). Cartes en coloris d'époque. Folio (270 x 195 mm.), printed title within architectural engraved border, engraved arms of Herman Kran above printed dedication, 87 double-page engraved maps (including an anemographic diagram) engraved by Johann Bussemecher, Heinrich Nagel or Quadt, many incorporating portrait vignettes, Latin text on verso, the title and all maps finely coloured in a contemporary hand, the title-page and dedication leaf heightened in gold, Plein vélin estampé d'époque, double encadrement avec frise sur les plats et blason de la justice au centre, traces de titrage à l'encre au dos, traces de lacets (reliure allemande). (Restaurations anciennes aux dos, aux coins et au titre, salissures, quelques feuillets de texte roussis).

Troisième et dernière version, augmentée, de l'atlas de Quadt, contenant 6 cartes relatives aux Amériques. Matthias Quadt (1557-1613) était un contemporain plus jeune de Mercator, Ortelius et Eitzing. Comme Mercator, il était l'un des rares à être capable de graver ses propres cartes. La version originale « Europae totius terrarum orbis partis praestantissimae », a été imprimée en 1596 avec 67 cartes. En 1600 Quadt a publié une version augmentée avec quinze nouvelles cartes sous le titre « Geographisch Handbuch ». Le présent ouvrage est encore augmenté de cinq nouvelles cartes: la numéro 4 (Barbaria), la 32 (Thuringe), le 34 (Lunaeburgensis Ducatus), la 64b (Neopolitanum Regnum) et la 65 (Mediolanensis Ducatus). Toues sont inspirées d' Ortelius, comme la page de titre, qui est tirée de la même planche que le titre du « Geographisch Handbuch. « Une autre école florissante de cartographie a été centrée à Cologne, les travaux de Braun et Hogenberg, Quad et Vopel ajoutant un lustre à sa renommée » (Tooley). Provenance: Lord Wardington (ex-libris au dos du premier plat). Bel exemplaire, joliment reliée et en coloris d'époque trés frais. Phillips 4253a. Tooley, p. 25-26. 1 vol. in-folio. 85 contemp. colored maps. Contemp. stamped vellum. Third and final version of Matthias Quadt's printed atlas, containing 6 maps related to the Americas. Matthias Quadt was a younger contemporary of Mercator, Ortelius, and Eitzing, and like Mercator was one of the few who was able to engrave his own maps. The original version, Europae totius terrarum orbis partis praestantissimae, was printed in 1596 with 67 maps. In 1600 Quadt issued an augmented version with fifteen new maps under the title Geographisch Handbuch. The present work is again augmented with five new maps: number 4 (Barbaria), 32 (Thuringia), 34 (Lunaeburgensis Ducatus), 64b (Neopolitanum Regnum) and 65 (Mediolanensis Ducatus). All are based on Ortelius, as is the title-page, which is from the same plate as the title in the Geographisch Handbuch. Another flourishing school of cartography was centered in Cologne, the works of Braun and Hogenberg, Quad and Vopel adding a lustre to its fame (Tooley). In 1592 the engraver Matthias Quad had his first quarto atlas, Europae Descriptio, published in Cologne by Johann Bussemacher. This atlas of Europe contained 50-54 maps, and was republished in 1594 and 1596. A few years later it was expanded to cover the whole world, and published in 1600 as Geographisch Handtbuch, with 82 maps, and in 1608 as Fasciculus Geographicus, with 86 maps. Fine copy, nicely bound and in original colors.

QUETIN (Louis).

Nouvel itinéraire portatif de la Grande-Bretagne, comprenant lAngleterre [sic], lEcosse et lIrlande...

Paris, H. Langlois, 1828. 1828 1 vol in-12° ( 145 x 93 mm.) de: [2] ff. (f.t., t.), III, [1], 419 pp., [1] ff., 1 carte dépliante de format circulaire "Panorama routier des Iles Britaniques, du littoral des côtes de France..." ( 265 x 225 mm.) et 4 plans dépliants . Engraved folding map. Brochage éditeur. (couverture doublée, exemplaire non rogné).

Edition originale de ce guide portatif des itinéraires de lAngleterre, dEcosse et dIrlande par LQuetin(1777-). Louvrage décrit en détails la géographie, les routes, les villes et curiosités ainsi que les fabriques et manufactures de ces pays. Lauteur considère son travail comme étant « jusquà ce jour le seul guide complet de la Grande-Bretagne que lon ait encore publié ». On y retrouve notamment : « Voyage autour des lacs », « Voyage aux iles de Jersey, Guernesey et Alderney » ou encore « Possessions anglaises ». Lensemble est accompagné dune carte dépliante de format circulaire "Panorama routier des Iles Britaniques, du littoral des côtes de France..." et de 4 plans dépliants. Bel exemplaire. 1 vol. in-12°. Engraved folding map. Original printed wrappers mounted on cardstock. First Edition of this French travel guide to Great Britain. Rare: according to online auction records, no copies have sold at auction in the last 35 years, OCLC only locates four copies.

RAUCH, [ François, Antoine].

Régénération de La Nature Végétale, ou recherches sur les moyens de recréer, dans tous les climats, les anciennes températures et lordre primitif des saisons, par des plantations raisonnées, appuyées de quelques vues sur le ministère que la puissance végétale semble avoir a remplir dans lharmonie des éléments.

Paris, Imprimerie de P. Didot lAiné, 1818. 1818 2 vol. in 8° de: xxxi, [3] pp. (errata), 502 pp., [1] f. (table); 398 pp. Pleine bas. d'époque, dos lisses ornés, titres de maroquin rouge et tomaisons noir, encadrement doré sur plats, roulette dorée sur les coupes, tranches vertes. (coins inférieurs du vol.1 mal coupés sur deux cahiers, exemplaire très frais).

Seconde édition considérablement augmentée de l'Harmonie hydro-végétale et météorologique (1802), de cet ouvrage fondateur de l'écologie de François Rauch(1762-1837). Ce dernier, né à Bitche en Moselle, est considéré comme le précurseur français de l'écologie. Il met en évidence ici une relation directe entre la déforestation et l'augmentation des intempéries et milite pour la reconstitution et la protection des espaces boisés. Dans la même logique, il se fait le défenseur des espaces humides et marécageux, qu'il faut assainir sans les assécher. Bel exemplaire, trés frais. 2 vol. in 8°. Contemp. sheep. Second edition considerably increased of hydro-vegetal and meteorological harmony (1802), of this founding work of the ecology of François Rauch (1762-1837). Born in Bitche in Moselle, he is considered as the French precursor of ecology. In his work, he point a direct relation between deforestation and the increase of bad weather and militates for the reconstitution and the protection of the wooded spaces. In the same logic, he is the defender of wet and marshy areas, which must be cleaned up without drying. Fine copy, very fresh.

RENOUARD DE SAINTE-CROIX (Félix)

VOYAGE COMMERCIAL ET POLITIQUE AUX INDES ORIENTALES, AUX ÎLES PHILIPPINES, A LA CHINE, AVEC DES NOTIONS SUR LA COCHINCHINE ET LE TONQUIN, PENDANT LES ANNEES 1803, 1804, 1805, 1806 ET 1807, CONTENANT DES OBSERVATIONS ET DES RENSEIGNEMENS, TANT SUR LES PRODUCTIONS TERRITORIALES ET INDUSTRIELLES QUE SUR LE COMMERCE DE CES PAYS; DES TABLEAUX DIMPORTATIONS ET DEXPORTATIONS DU COMMERCE DEUROPE EN CHINE, DEPUIS 1804 JUSQUEN 1807; DES REMARQUES SUR LES MURS, LES COUTUMES, LE GOUVERNEMENT, LES LOIS, LES IDIOMES, LES RELIGIONS ETC. ; UN APERÇU DES MOYENS A EMPLOYER POUR AFFRANCHIR CES CONTREES DE LA PUISSANCE ANGLAISE.

Paris, Clament, 1810. 1810 3 vol. in-8° (202 x 126 mm.) de : x, 301 pp. ; [2], 390 pp. ; 291 pp., avec 4 tableaux et 2 cartes dépliantes. Demi-basane d'époque, dos lisse ornés, plats recouverts de papier marbré. (quelques traces de mouillures dans les marges de quelques ff. du T. 1, sinon frais).

Édition originale de cette relation retraçant le périple effectué en Inde, en Indonésie, en Chine et aux Philippines par Félix Rénouard de Sainte-Croix (1767-1840). Cet officier français, missionné par lEmpire pour la défense des Philippines, fut emprisonné par les anglais dès son arrivée à Pondichéry en 1802. Libéré, il resta deux années supplémentaires en Inde où il visita les côtes de Coromandel et de Malabar, le Bengale, Madras, Tranquebar et Chalambron. Puis il se rendit aux Philippines où il visita Manille, les mines dor de Mabulao, les provinces de Tondo, Cavite, Valangas, Bulacan, Batangas, Tayabas, Pampangue, Zambales, Pangasinan, Ylocos et Cagayan. Il poursuivit son périple en passant par les îles de Babuyannes, lîle de Camarines, larchipel de Bissayes, lîle de Mindanao, les Moluques puis Macao. Dans cette colonie portugaise de Chine, il rencontre en 1807 Pierre-Jacques de La Bissachére, missionnaire français ayant séjourné plus de dix ans au Tonkin Occidental, avant de fuir les persécutions en 1798. Ce dernier lui confie ses notes sur la Chine. Après un séjour aux Etats-Unis, Rénouard regagne la France en 1809 et publie le présent ouvrage qui offre une brillante analyse du commerce local, des coutumes, lois et statistiques économiques concernant ces contrées, ainsi que des suggestions pour limiter linfluence britannique dans la région. Le volume I est essentiellement consacré à lInde alors que le volume II traite des Philippines. Quant au troisième volume, composé en partie à partir des précieuses notes de la Bissachère, il est dévolu à la Chine. 2 cartes dépliantes et 4 tableaux illustrent le propos de lauteur. Bel exemplaire, frais. Lust, 384 ; Chadenat I, 1710. 3 vol. in-8°. 4 tables, 2 fold. Maps. Contemp. half sheep. Scarce original edition of this work retracing the journey made in India, Indonesia, China and the Philippines by Felix Rénouard of Sainte-Croix (1767-1840). This French officer, commissioned by the Empire for the defense of the Philippines, was imprisoned by the English upon his arrival in Pondicherry in 1802. Ater being released, he took two years in India where he visited the coasts of Coromandel and Malabar, Bengal , Madras, Tranquebar and Chalambron. Then he went to the Philippines where he visited Manila, the gold mines of Mabulao, the provinces of Tondo, Cavite, Valangas, Bulacan, Batangas, Tayabas, Pampangue, Zambales, Pangasinan, Ylocos and Cagayan. He continued his journey through the islands of Babuyannes, the island of Camarines, the archipelago of Bissayes, the island of Mindanao, the Moluccas and Macao. In this Portuguese colony in China, he met in 1807 Pierre-Jacques La Bissachere, a French missionary who spent more than ten years in Tonkin Occidental, before fleeing persecution in 1798. The religious entrusted him with his notes on China. After a stay in the United States, Renouard returned to France in 1809 and published this book which offers a brilliant analysis of local trade, customs, laws and economic statistics concerning these countries, as well as suggestions to limit the British influence in the region. Volume I is mainly devoted to India while Volume II deals with the Philippines. As for the third volume, composed partly from the precious notes of Bissachère, it is devolved to China. 2 folding maps and 4 tables illustrate the author's intention. Fine copy.

RICHARSON (M.)

Aesop's Fables with Instructive Morals and Reflections Abstacted from All Party Considerations Adapted to All Capacities and Designed to Promote Religion, Morality and Universal Benevolence

London, J. Rivington et Longman, [1760]. 1760 1 vol. in-12° (180 x 106 mm.) de: [1] f. (t. gr.), xxxiv, [1] f. (index), 192 et 25 pl. gravées à pleine page Pleine basanne d'époque, dos lisse muet. (travaux de vers reliure et texte, coiffes et dos abîmés, coins émoussés).

Recueil des fables dEsope, publié en 1760. Ecrivain grec, Esope est crédité d'un certain nombre de fables populaires. Les orthographes plus anciennes de son nom ont inclus Esop (e) et Isope. Bien que son existence demeure incertaine et qu'aucun de ses écrits ne subsiste, de nombreux récits lui ont été attribués à travers les siècles et dans de nombreuses langues dans une tradition narrative qui perdure jusqu'à nos jours. Dans beaucoup de contes, les animaux parlent et ont des caractéristiques humaines. Une uvre littéraire ancienne appelée « The Aesop Romance » raconte une version épisodique et probablement hautement fictive de sa vie, où il est décrit comme étant un esclave étonnamment laid qui par son habileté acquiert la liberté et devient un conseiller aux rois et aux cités-États. Une tradition postérieure (datant du Moyen Age) dépeint Aesop comme éthiopien noir. Cet ouvrage recueil les fables qui lui sont attribuées et a pour vocation de « promouvoir la morale religieuse et la bienveillance universelle », lensemble étant illustré de 25 planches. Exemplaire usagé. 1 vol. in-12°. 25 engr. pl. at full p. Collection of Aesop's Fables, published in 1760. A Greek writer, Aesop is credited with a number of popular fables. His existence remains uncertain and none of his writings remains, many stories have been attributed to him throughout the centuries and in many languages in a narrative tradition that continues to this day. In many fairy tales, animals speak and have human characteristics. An ancient literary work called "The Aesop Romance" tells an episodic and probably highly fictional version of his life, where he is described as a surprisingly ugly slave who by his skill acquires freedom and becomes an advisor to kings and city-states . A later tradition (dating from the Middle Ages) portrays Aesop as black Ethiopian. This book collects the fables attributed to him and aims to "promote religious morality and universal benevolence", all illustrated by 25 plates.

ROBERT DE VAUGONDY (Gilles & Didier).

Atlas Universel.

Paris, chez l'auteur et Boudet, 1757[-58]. 1757 1 vol. in-plano de : 1 titre gravé, 108 cartes gravées (3 dépliantes, 105 sur double-page), le tout en coloris d'époque. Plein veau tacheté d'époque, dos à nerfs orné, pièce de titre de maroquin rouge, tranches marbrées. (Discrètes restaurations aux coiffes et aux coins. Intérieur assez frais en beaux coloris d'époque, rares petites taches et salissures, cassures habilement restaurées aux pliures des onglets).

Première et unique édition in-plano de cet atlas, recherché pour ses cartes sur les Antilles. Gilles (1686-1766) et son fils Didier (1723-1786) ROBERT DE VAUGONDY, géographes du Roi, descendent d'une lignée de cartographes qui a entamé sa carrière au début du 17ème siècle et sera encore active à la fin du 18ème siècle. Leur oeuvre est à la hauteur du travail de leur illustre ancêtre Nicolas Sanson d'Abville qui avait révolutionné la cartographie française dès la première moitié du 17ème siècle. Le présent atlas, composé de 108 cartes de France, d'Europe et du Monde, reste un des plus importants travaux français de cette envergure au 18ème siècle. Agréable exemplaire, très frais et en reliure d'époque. 1 vol. folio. 1 engraved title, 108 engraved maps (3 foldings, 105 on double page). All maps in contemporary colours. Contemporary full calf. First and only plano edition of this atlas prized for its maps of the Caribbean. Gilles (1686-1766) and his son Didier (1723-1786) Robert de Vaugondy, are the heirs of Sanson d'Abbeville who revolutionize the French cartography in the first part of 17th century. Their work is up to their famous ancestor, and the present atlas, with 108 maps of France, Europe and the world, is one of the most impressive of the cartographic French production in the 18th century. Fine and fresh copy in contemporary binding.

ROBERTSON (WILLIAM)

LHistoire de lAmérique.

Paris, Panckoucke, 1778. 1778 2 vol. in-4° (264 x 200 mm) de: [2] ff., XX, 540 pp. ; [2] ff. ; 553 pp. ; [2] pp. ; 4 cartes et 1 planche dépliantes. Plein veau marbé d'époque, dos à nerfs orné, titres et tomaison rouges, tranches marbrées. (mors, coiffes, coins discrétement restaurés.)

Édition originale en 2 volumes de la traduction de Suard et Jansen de cette brillante histoire de l'Amérique. Cette édition est parue un an après lédition anglaise originale de Robertson de 1777. Lensemble est illustré de 5 planches gravées repliées au début de chaque volume, dont 4 grandes cartes du Mexique et de lAmérique Méridionale ainsi quune figure de la Table chronologique des Mexicains. Cette traduction connut une autre édition assez courante en 1778 au format in-12. 2 vol. in-4°. 1 fold. Plate + 4 maps. Contemp. mottled calf, spines in 6 compartments with 5 raised bands gilt, brown morocco lettering-pieces (rebacked preserving original spines). Later quarto edition in French, translated from The History of America, published in London (1777). Includes histories of the discovery of America and the conquest of Mexico and Peru.

ROBIN (Charles-César).

NOUVEAU VOYAGE DANS L'AMERIQUE SEPTENTRIONALE, EN L'ANNEE 1781. ET CAMPAGNE DE L'ARMEE DE M. LE COMTE DE ROCHAMBEAU.

Philadelphie et Paris, Moutard, 1782. 1782 1 vol. in-12° (202 x 126 mm.) de : IX (faux titre, titre et table des matières) ; 222 pp. Ex-libris armorié au dos du premier plat "John Lord Sheffield". (marquage du cuir sur les gardes) Demi veau d'époque, dos à nerfs, titre de maroquin rouge, roulette dorée sur les coupes. (mors discrètement restaurés).

Edition originale estimée et traduite en plusieurs langues, cette relation constitue l'un des meilleurs témoignages français sur la Guerre d'Indépendance. L'abbé Robin était chapelain du corps français sous les ordres de Rochambeau. A la suite de quelques observations astronomiques, l'auteur décrit quelques nouveaux systèmes politiques mis en applications dans certains endroits des futurs Etats-Unis. Il s'intéresse aussi aux moeurs et aux modes de vie des habitants de diverses colonies. L' économie et le commerce de ces villes sont analysès selon les centres d'intèret physiocratiques de l'èpoque. On y trouve aussi des de précieuses informations sur la marche des troupes françaises pendant l' année 1781. Homme d'église, l'auteur s'est aussi intèressè à la diversitè des opinions religieuses des habitants des nouveaux états. (Leclerc n°1319: ne possède que l'éd. de 1782, beaucoup plus commune). Bel exemplaire, trés frais. Fay, 16 ; Sabin, 72032. 1 vol. in-12°. Contemp. half calf. Robin was, upon Franklin's recommendation, attached to the army of Rochambeau as chaplain. Bernard Fay describes his book as 'rather ridiculous and dull'. This was substantially the opinion of his contemporaries. When the book was first published Garat gave it a trenchant review in Le Mercure de France. He said that Robin was to seasick to note the crossing. He (Robin) illustrated the hospitality of the Americans by remarking that the wife of the host frequently shared her bed with gentleman quests. Vital statistics he gathered by studying tombstones. Fine copy.

ROSSEL de CERCY (Auguste-Louis de). / DEQUEVAUILLER (François Jacques).

COMBAT NAVAL Livré le 21 Juillet 1781 par Mr. de la Pérouse Capitaine de Vaisseaux. Dédié au Roi. Ce Combat fut livré, à la hauteur de Louisbourg, par deux frégates du Roi, l'Astrée, de 26. Canons, Commandée par Mr. de la Pérouse, Capitaine de Vaisseaux, et l'Hermione, de même force, par Mr. le Cte. de la Touche également Capitaine, contre six Batimens de Guerre Anglois, dont un fut pris. Le Commandant Anglois, après avoir été démâté, et avoir amené, se sauva à la faveur de la Nuit, et le Convoi Ennemi fut mis en fuite. Gravé d'après le Tableau Original de 5. pieds de long, sur 3œ de hauteur, appartenant au Roi, et faisant partie de la Collection des 18 Combats de Mer de la dernière Guerre, peint par l'ordre de Sa Majesté, par Mr. le Marquis de Rossel, ancien Capitaine de Vaisseaux, Chevalier de l'Ordre Royal et Militaire de S. Louis.

Paris, Mérigot le jeune, 1790. 1790 1 grande feuille gravée ( 730 x 545 x mm.).

Importante gravure historique représentant le combat naval du 21 juillet 1781, qui opposa les frégates françaises LHermione de Latouche Tréville et lAstrée du comte de La Pérouse à un convoi britannique protégé par 5 navires de guerre, au large de Louisbourg, durant la Guerre d'Indépendance d'Amérique. Gravure exécutée par François Jacques Dequevauviller d'après le tableau original du marquis Auguste-Louis de Rossel de Cercy (1736 1804), célèbre pour ses uvres consacrées aux affrontements navals de la guerre dindépendance. Après un service de 28 ans, cet officier de marine quitte la « Royale » en 1779 pour débuter une carrière dartiste. A lépoque, la plupart des uvres figurant des batailles navales sont fantaisistes car les peintres ne sont pas des marins. De Cercy, de par son expérience, produit en revanche des uvres dun grand réalisme. Reconnaissant son talent, le ministère de la marine le charge de peindre les affrontements de la guerre dindépendance Américaine. Sa représentation de la bataille de Louisbourg fait partie sa collection de 18 combats de mer quil réalise entre 1788 et 1789. Parmi les affrontements peints par de Clercy, on retrouve celui de la Junon et de la Gentille devant Plymouth, de la Minerve à la Dominique, l'engagement de l'escadre de La Motte-Picquet en vue de Fort-Royal de la Martinique ou encore le Combat de la "Surveillante" de M. du Couëdic. Luvre originale de la bataille de Louisbourg (huile sur toile, 113 x 136 cm) est conservée au musée du petit trianon à Versailles. En 1790, le graveur Dequevaulier réalise à leau forte et au burin la présente estampe. Elle est annoncée au "Journal général de France" le 18 juin 1790 : "Il vient de paroître deux estampes dont l'une représente le "Combat naval livré le 18 décembre 1779, par M. le comte de la Motte Piquet..." et l'autre "le Combat naval livré le 21 juillet 1781, par M. de la Pérouse..." Ces deux estampes sont dédiées au Roi, qui les a honorées de sa souscription, ainsi que la famille royale. Elles ont été gravées par M. Dequevauviller, connu par de très-bons ouvrages en ce genre et renommé sur tout par un talent supérieur pour rendre les ciels Les eaux, les vaisseaux, leur manuvre, et la fumée qu'on remarque particulièrement dans le combat de M. de la Pérouse, produisent le plus grand effet ». La bataille et ses protagonistes : Patrouillant dans les parages de lîle du Cap-Breton, sur les côtes de la Nouvelle-Angleterre, deux navires français affrontent un convoi britannique le 21 juillet 1781. La flotte française est constituée de 2 frégates : lAstrée (38 canons), commandée par Jean François de Galaup, comte de La Pérouse (1741 - disparu en 1788) et lHermione (34 canons), sous les ordres de Louis-René de La Touche, comte de Tréville dit « Latouche-Tréville » (1745- 1804). Les anglais forment un convoi de : 6 vaisseaux de guerre: le Charlestown (28 canons), lAllegiance (24 canons), le Vernon (24 canons), le Vulture (20 canons), le Jack (14 canons), le Thompson (18 canons) ; 9 navires marchands et 4 de ravitaillement. Le convoi britannique est mis en déroute par les français, et 2 navires de guerre sont capturés ainsi que 3 navires marchands. Les deux officiers français seront promus suite à leur bravoure. Latouche-Tréville deviendra amiral et La Pérouse prendra le commandement de la fameuse expédition autour du monde voulue par Louis XVI. Un navire célèbre : La présente gravure offre une des seules représentations connues de la fameuse « Hermione », frégate de 46 mètres de long a été dessinée en 1777 par larchitecte Henri Chevillard. Construite en onze mois, elle rentre en service en 1779 à larsenal du port de Rochefort. Un an après sa mise en service actif, lHermione, commandée par Latouche-Tréville, emmène Marie Joseph Gilbert Motier, Marquis de La Fayette, dans son deuxième voyage en Amérique où il annonce à Georges Washington larrivée imminente des renforts français chargés daider les insurgés américains dans leur lutte pour lindépendance. Cest ce voyage qui a valu à lHermione le nom de « Frégate de la liberté ». Le 16 mars 1781, elle participe à la bataille du cap Henry dans la baie de Chasepeake et au blocus décisif qui précipite la capitulation à Yorktown. Le 4 mai 1781, elle reçoit à son bord les membres du tout jeune congrès américain. En 2014, une réplique de lHermione a été mise à leau à Rochefort, après 17 années de construction. Lannée suivante, la nouvelle « Hermione » traverse latlantique pour de multiples escales américaines : Yorktown, Alexandria, Annapolis, Baltimore, Philadelphie, New-York, New-Port, Green-Port, Boston Cette gravure de la bataille de Louisbourg est rare sur le marché : daprès nos recherches, la dernière passée en vente aux Etats Unis remonte à plus de 100 ans (Anderson Galleries, NY, 1-2 novembre 1916). Etching on laid paper, 1 large sheet ( 545 x 729 mm.). Important historical engraving depicting the naval battle of Louisbourg on July 21, 1781, which opposed the French frigates L'Hermione (Ct Latouche Tréville) and the Astrée Ct Comte de La Perouse) to a British convoy protected by 5 warships. Engraving executed by François Jacques Dequevauviller (1745-1807) after the original painting of the Marquis Auguste-Louis of Rossel de Cercy (1736 - 1804), famous for his works devoted to the naval confrontations of the war of independence. After a service of 28 years, this naval officer left the French Navy in 1779 to begin a career as an artist. At the time, most of the works depicting naval battles are fanciful because the painters are not sailors. De Cercy, by his experience, produces on the other hand works of great realism. Recognizing his talent, the Department of the French Navy tasked him to paint the battles of the American War of Independence. His depiction of the Battle of Louisbourg is part of his collection of 18 sea fights that he made between 1788 and 1789. The original work of the Battle of Louisbourg (oil on canvas, 113 x 136 cm) is kept at the musée du petit Trianon in Versailles. On June 18th, 1790, the "Journal général de France" announce: "It has just appeared two prints of which one represents the" Naval Combat delivered December 18, 1779, by the Count de la Motte Piquet ... " and the other "Naval Combat Delivered July 21, 1781, by M. de la Pérouse ..." These two prints are dedicated to the King, who has honored them with his subscription, and the royal family. They have been engraved by M. Dequevauviller, known for very good works of this kind, and renowned for everything by a superior talent for rendering the skies. The waters, the vessels, their maneuver, and the smoke which is particularly noticeable in the battle produce the greatest effect. The battle and its protagonists: Patrolling near Cape Breton Island, on the coasts of New England, two French ships confront a British convoy on July 21, 1781. The French fleet consists of two frigates: Astrée (38 guns), commanded by Jean François de Galaup, Count of La Pérouse (1741 - disappeared in 1788) and Hermione (34 guns), under the orders of Louis- René de La Touche, Count of Tréville called "Latouche-Tréville" (1745-1804). The English form a convoy of: 6 warships: Charlestown (28 guns), Allegiance (24 guns), Vernon (24 guns), Vulture (20 guns), Jack (14 guns), Thompson (18 guns); 9 merchant ships and 4 refueling ships. The British convoy is routed by the French, and 2 warships are captured and 3 merchant ships. The two French officers will be promoted following their bravery. Latouche-Treville will become admiral and La Perouse will take command of the famous expedition around the world wanted by Louis XVI. A famous ship: The present engraving offers one of the only known representations of the famous "Hermione», a 46 meters long frigate was designed in by the architect Henri Chevillard and Built in eleven months at the arsenal of the port of Rochefort in 1779. Under the command of Latouche-Tréville, she carried the Marquis de La Fayette to America where he announces to George Washington the imminent arrival of French reinforcements to help American insurgents in their struggle for independence. It was this trip that earned Hermione the name of "Frigate of Freedom". On March 16, 1781, she participated in the Battle of Cape Henry in Chasepeake Bay and the decisive blockade that precipitated capitulation of Yorktown. On May 4, 1781, she received on board the members of the very young American congress. In 2014, a replica of the Hermione was launched in Rochefort, after 17 years of construction. The following year, the new "Hermione" crosses the Atlantic for multiple stops in the US: Yorktown, Alexandria, Annapolis, Baltimore, Philadelphia, New York, New Port, Green-Port, Boston ... This engraving of the Battle of Louisbourg is rare on the market: according to our research, the last one for sale in the United States goes back more than 100 years (Anderson Galleries, NY, November 1-2, 1916).

ROUGEMAITRE (C.J. de Dieuze).

La lune, ou le pays des coqs, histoire merveilleuse, incroyable et véridique, contenant les principaux traits de la vie de Pélican XXXI, papa des Coqs, et du Casoar, son mignon. Par un homme qui a voyagé dans la lune.

Paris, G. Mathiot, 1819. 1 vol. in 12° (183 x 114 mm) de : 238 pp. (numértees I à ix au début); [1] ff. Pour l'étiquette de titrage imprimée par l'éditeur. (rousseurs éparses, tranches non rognées). Demi-basane d'époque, papier créme sur les plats et le dos, étiquette de titrage imprimée. (reliure usée).

Rare exemplaire de ce voyage imaginaire vers la Lune parut au début du 19éme siècle. Dans les récits lunaires du XVIIe, du XVIIIe et du XIXe siècle, la Lune est linstrument dun décentrement, dun déplacement dans limaginaire qui a plusieurs motivations, permettant la critique et la caricature. Le voyage sur la Lune est souvent le moyen de décrire une société idéale. « La Lune ou le Pays des coqs » de Rougemaître de Dieuze, relève dun tout autre registre. Sous couvert de récit cocasse, cest un pamphlet ultra. Lauteur est surtout connu comme pamphlétaire anti-bonapartiste, mais louvrage porte en exergue sur le titre « Honni soit qui mal y pense », est évidemment dirigé contre Louis XVIII (Pélican XXXI) et surtout contre le duc Élie Decazes, président du Conseil et favori du Roi (le « Balayeur général Casoar »). Extrait : « Le pélican est ici le premier, je ne dirai pas des oiseaux, mais le premier des êtres lunaires Depuis un grand nombre de siècles, le bonheur des coqs est confié à la famille des pélicans, et ce bonheur a été compromis, troublé, détruit, toutes les fois que de mauvais génies ont essayé de le confier à dautres. » (P. 80-81). 1 vol in-12°. Contemp. half sheep. Rare copy of this imaginary voyage to the moon published in early 19th century. In the lunar narratives of the seventeenth, eighteenth and nineteenth centuries, the Moon is the instrument of a decentering, a displacement in the imagination that has several motivations, allowing criticism and caricature. The trip to the moon is often the way to describe an ideal society. "The moon or the country of the roosters" of Rougemaître de Dieuze, belongs to a quite different register. Under cover of comical story, it is an ultra pamphlet. The author is best known as an anti-Bonapartist pamphleteer, but the book bears on the title page "Honni soit qui mal y pense", is obviously directed against Louis XVIII (Pelican XXXI) and especially against the Duc Élie Decazes, president of the Council and favorite of the King (the "General Sweeper Casoar"): "The pelican is here first, I will not say birds, but the first of the lunar beings ... For many centuries, the happiness of the roosters is entrusted to the family of pelicans, and this happiness has been compromised, troubled, destroyed, whenever evil spirits have tried to entrust it to others. "(P. 80-81).

SADE (Donatien Alphonse François, de)

Aline et Valcour, ou le roman philosophique. Ecrit à la Bastille un an avant la Révolution de France. Orné de seize gravures.

Paris, chez la veuve Girouard, 1795. 1795 8 tomes reliés en 4 vol. in 16° (152 x 111mm) de: I: XIV, 315 pp. (erreurs de pagination), 4 gravures; II: [3] ff. (fx-titre, titre et 1 gravure), 503 pp., 4 gravures; III: 575 pp., 4 gravures; IV: [2] ff., 205 - 374 pp., 204 pp. (8è partie reliéé avant la 7ème), 2 gravures. Soit un total de 15 gravures ( comme dans la plupart des exemplaires, la planche libre du tome III n'est pas présente). Cartonnages anciens recouverts de papier à la colle, dos lisses avec etiquettes de titrage imprimées. (traces de mouillures brunes au vol.1 avec quelques restaurations de papier en marge inférieur du premier cahier, exemplaire non rogné, à toutes marges).

Edition originale de lun des ouvrage les plus célèbre du marquis de Sade (1740-1814), parut pendant la révolution. Homme de lettres, romancier, philosophe et homme politique français, longtemps voué à l'anathème en raison de la part accordée dans son uvre à l'érotisme et à la pornographie, associé à des actes de violence et de cruauté, le « divin marquis » aura légué à la postérité les mots dérivés de son nom. L'expression d'un athéisme anticlérical virulent est l'un des thèmes les plus récurrents de ses écrits et la cause de leurs mises à l'index. A son grand regret, Seules ses ouvres érotiques seront publiées et anonymement, ainsi ses autres uvres littéraires, dont des pièces de théâtre, resteront de son vivant à létat de manuscrit. Sade a écrit cette « Aline et Valcour » de 1786 à 1789, alors quil était incarcéré à la Bastille. Ce roman est le premier de ses ouvrages à avoir été publiés sous son vrai nom. Le roman paraitra finalement en 1795, au prix de la persévérance de son auteur et modifié au gré des événements qu'on pourrait définir, dans le cas de Sade, comme le désir de plaire à un public en satisfaisant par ses corrections les autorités. Exemplaire de l'émission C, avec la mention de «Seize gravures» sur le titre. Il existe théoriquement trois éditions, mais qui proviennent du même tirage, commencé en 1791, interrompu en 1794 par le meurtre légal de Girouard, repris et achevé en 1795. Ces trois éditions - ou plutôt, pseudo-éditions, pour être le mélange de feuilles imprimées au cours de quatre années - ne diffèrent entre elles que par le contenu des pages de titre et par l'indication du nombre des eaux-fortes qui, de quatorze dans les éditions A et B, passent à seize dans l'édition C». (Lély. Vie du marquis de Sade. Paris, 1989, p. 589.) E Exemplaire à toutes marges, non rogné. 1 vol in-16°. 15 engr. Contemp. cardboard bind. First edition of one of the most famous work of the Marquis de Sade (1740-1814), appeared during the revolution. Novelist, writer, philosopher and French politician, Donatien Alphonse François, marquis de Sade, has his name associate to eroticism and pornography, and acts of violence and cruelty, that have bequeathed to posterity the words derived from his name. To his great regret, only his erotic works will be published and anonymously, so his other literary works, including plays, will remain in his lifetime as a manuscripts. Sade wrote this "Aline and Valcour" from 1786 to 1789, while he was incarcerated in the Bastille. This novel is the first of his works to have been published under his real name. The novel finally appeared in 1795, after a long perseverance of its author and modified according to the events that one could define, in the case of Sade, as the desire to please an audience by satisfying by his corrections the authorities. Copy of issue C, with the mention of "Sixteen engravings" on the title, untrimmed, with 15 engravings (Missing as often the erotic plate).

SAINTE-CROIX (Melanie de)

Histoire de France depuis 420 jusqu'à nos jours...

SL, 1870. 1870 1 vol in-folio oblong de: [5] ff. (faux titre, titre, [1] f. blanc, titre de partie et 1 carte) ; 82 pp. (dont 4 pp. de titre de partie) ; [1] f. (carte entre p.14 et p.15) ; [3] ff. (2 cartes et table). Un total de 9 pages de titre et de table calligraphiées dont 7 enluminées en couleur à laquarelle et 2 à lor. De nombreux titres de sous-parties calligraphiés dans le texte et 4 cartes manuscrites légèrement colorisées avec titres calligraphiés. Encadrement du texte manuscrit à lencre noir. Demi basane d'époque, toile verte sur les plats.

Superbe album entièrement calligraphié en couleur relatant lhistoire de France entre 120 et 1870. L'auteur de ce travail nunutieux, Melanie de Sainte-Croix, retrace les différentes dynasties et rois qui se sont succédées pendant cette période : « Pharamond », « Clodion Le Chevelu », « Mérovée », « Childéric I », « Clovis », « Childebert I », « Clotaire I », « Caribert », « Chilpéric I », « Clotaire II », « Dagobert I », « Clovis II », « Clotaire III », « Childéric II », « Thierry I », « Clovis III », « Childebert II », « Dagobert II », « Chilpéric II », « Thierry II », « Childéric III », « Pépin Le Bref », « Charlemagne », « Louis Le Débonnaire », « Charles Le Chauve », « Louis Le Bègue », « Louis Le Birloman », « Charles Le Gros », « Eudes », « Charles Le Simple », « Raoul », « Louis IV dOutremer », « Lothaire », « Louis IV Le Fainéant », « Hugues Capet », « Robert Le Pieux », « Henry I », « Philippe I », « Louis VI Le Gros », « Louis VII Le Jeune », « Philippe Auguste », « Louis VIII Le Pion », « Saint Louis », « Philippe Le Hardi », « Philippe Le Bel », « Louis X Le Hutin », « Philippe Le Long », « Charles IV Le Bel », « Philippe VI De Valois », « Jean II Le Bon », « Charles V Le Sage », « Charles VI », « Charles VII Le Victorieux », « Louis XI », « Charles VIII lAffable », « Louis XII », « François I », « Henri II », « François II », « Charles IX », « Henri III », « Henri IV Le Grand », « Louis XIII Le Juste », « Louis XIV Le Grand », « Louis XV Le Bien-Aimé », « Louis XVI », « Révolution Française », « Napoléon I », « Louis XVIII », « Charles X », « Louis Philippe », « Napoléon III ». 1 vol in-folio oblong. Half sheep. Manuscript calligraphed text + 9 titles and tables including 7 illuminated in color with watercolor and 2 with gold + 4 manuscript maps. Superb album entirely calligraphed in color telling the history of France between 120 to 1870 by Melanie de Sainte-Croix.

SEMMEDO (Alvaro)

The History of the great and renowned monarchy of China... Lately written in Italian [sic.] by ... Semedo, a Portughess, after he had resided twenty two yeares at the court, and other famous cities of the kingdom... To which is added the History of the late invasion and conquest of that flourishing kingdom by the Tartars. With an exact account of thee other affairs of China till these present times.

London, E. Tyler for John Crook, 1655. 1655 2 parties en 1 volume in-folio (280 x 176mm) de: 1 frontispice gravé ; [5] ff. ; 1 carte dépliante ; 308 pp. (dont 1 frontispice gravé et 1 carte) ; 1 planche gravée ; [1] f. 5 planches au total. (comblement de papier au coin inférieur du titre, petite déchirure restaurée à la carte). Plein veau d'époque, dos à nerfs orné, encadrement de filets à froid sur les plats, tranches jaspées rouges. (mors discrètement restaurés, traces de titrage).

Première édition anglaise. Alvaro Semedo était employé comme procureur général portugais pour la Chine, la première partie de ce travail, d'abord publiée à Madrid en 1642, comporte de nombreux travaux de grande valeur. Une grande partie du contenu est tirée dobservations de première main et est remarquablement exempte de tout préjugé occidental que lon peut retrouver dans des travaux ultérieurs. La deuxième partie est basée sur luvre De Bello Tartarico Historia (1654) de Martino Martini - l'histoire de la conquête de la Mandchourie par la Chine, une uvre qui était considérée à l'époque comme la meilleure description générale de la Chine. Version originale publiée sous le titre "Relação da propagação da fé no reyno da China e outros adjacentes", Madrid, 1641 (le manuscrit de Semedo de 1638). Version de Manuel de Faria e Sousa revue et rééditée : Imperio de la China. Madrid : Iuan Sanchez, 1642. C'est cette version qui fut traduite en anglais. Les pages 250 à 304 contiennent une traduction de De bello tartarico historia de Martini, avec pour titre : Bellum tartaricum, ou, The conquest of the great and most renowned empire of China by the invasion of the Tartars, écrites à l'origine en latin par Martin Martinius puis traduites en anglais. Cordier Sinica I, 25; De Backer & Sommervogel VII, 1114 and V, 647-648; Lust 72; Wing S-2490. 2 parts in 1 in-folio. two engraved frontispiece portraits, dual portrait plate, and 2 maps (one folding). Contemp. calf. First English edition. Alvaro Semedo served as Portuguese Procurado General for China, and the first part of the present work, first published in Madrid in 1642, includes much valuable material. Much of the information is derived from first-hand observation and remarkably free from the Western prejudice that was to become so prevalent in later works. The second part is based on Martino Martinis De Bello Tartarico Historia (1654)the story of the Manchu conquest of China, a work that was at the time was considered the best general description of China. Original version published as Relação da propagação da fé no reyno da China e outros adjacentes, Madrid, 1641 (Semedos manuscript is dated 1638).

TORCY (Monsieur de). [DUBRUEIL (Lieutenant de Vaisseau). Ecole dapplication de la Marine].

[Cours d'un élève de l'Orion. Vaisseau de lEcole dapplication de la Marine. Artillerie et Construction navale].

[Brest, ca. 1833-34]. 1833 2 parties en 1 vol. in-8° (217 x 167 mm.) de : [1] f., 141, [1] pp., 4 tables et 1 planche dépliante, 32, [22] pp., 1 planche dépliante, 1 table dépliante, 81 pp. ; et [119] ff. manuscrits illustrés de nombreux dessins à la plume. Demi-vélin vert à coins dépoque, plats recouverts de papier marbré. Exemplaire non rogné.

Rare ouvrage détude, manuel de M. de Torcy, composé dune première partie imprimée depuis un manuscrit, portant quelques corrections à lencre brune, et compléments au crayon de papier, et dune seconde partie originale consacrée à la construction navale et illustrée de nombreux schémas et figures. La première partie est donc une reproduction imprimée dun manuscrit, illustrée de planches et complétée par de nombreux tableaux, touchant à divers sujets maritimes. On distingue un premier ensemble de trois textes consacrés à lartillerie navale. Les 141 premières pages, complétées par un feuillet derrata, 1 planche et 4 tables dépliantes, constituent un « Cours de Balistique à lusage des Elèves de lOrion », la balistique ayant pour « objet, lapplication des principes de la mécanique au mouvement des projectiles. ». Il sagit donc de physique appliquée aux tirs des canons, calculs de trajectoires, appuyée sur des expériences, comme celles de Gavres menées en 1832 et 1834 sur les tirs des caronades et des canons. La seconde partie (32 pp.) est consacrée au « Pointage à bord des navires » ; la troisième (22 pp. illustrées dune planche) au « Mortier ». Suivent trois autres articles : « Extrait des Articles de lOrdonnance de 1827 relatifs au Service des Elèves de la Marine à bord des Bâtiments de guerre » (38 pp. et une grande table imprimée recto-verso), le « Service et Manuvre des embarcations à lancre et sous voile. » Cours de Mr. Dubreuil, Lieutenant de Vaisseau. ». (pp. 41-81) et enfin le « Tableaux de diverses dimensions du Matériel de la Marine française comparées aux dimensions semblables du matériel de la Marine Anglaise. Extrait du rapport de la Commission chargée dapprécier les observations auxquelles la réunion des divisions françaises et anglaise dans la Manche a donné lieu. » en 7 tableaux dépliants dont 5 imprimés recto-verso. Le reste de louvrage est occupé par le « Programme des leçons de Construction navale pratique enseignée à MM. les élèves de la Marine pendant le cours de lannée scolaire 1833-1834 », noté manuscritement par De Torcy, n°78 ». (en 119 ff., dont quelques pages blanches). Lélève a laissé de grandes marges qui sont consacrées à de très nombreux dessins et figures. Le cours commence par la définition de quelques points comme la carcasse, les revêtements intérieur et extérieur, la composition dun pont, labattage en carène, etc. Définition du vaisseau et ses qualités principales avec la définition et la représentation graphique de toutes les pièces qui le composent, avec des références au vaisseau école : lOrion. De longs développements sont consacrés aux couples : « les membrures dun grand bâtiment ou pour mieux dire, ses côtés. ». On trouve ensuite, des « Observations sur les constructions nouvelles », portant les améliorations apportées par lécole en cette matière, notamment en matière détanchéité. (Revêtement intérieur en extérieur). Les articles suivants concernent la construction dun pont, la liaison du vaisseau (consolider la coque), la mise à leau, le Devis dun cutter de 16 canons, les mâts et vergues dassemblage, labattage en carène, les avaries dans la coque, le gouvernail, les avaries dans la mâture. Régulièrement en marge, la signature des professeurs qui relisaient les travaux des élèves. Ce cours de lannée 1833-34 est lun des premiers, puisque lécole navale fut fondée en 1830. Une tradition bien établie régnait dans les vaisseaux école, lOrion étant le premier (il fut remplacé par la suite par le Borda, 1840). La formation des marins était bien entendu pratique : manuvres, etc., mais comme ce manuscrit en atteste, la partie théorique scientifique nétait pas en reste. Bel et rare exemple de ce manuel, le meilleur de lenseignement dispensé dans la première moitié du 19ème siècle aux aspirants de marine. 2 parties en 1 vol. in-8°. Half green velum. Rare study book consisting of a first printed portion from a manuscript, with some corrections in brown ink, and additions in pencil, and a second manuscript section on shipbuilding and illustrated with diagrams and figures.

TOURNEFORT (Joseph Pitton de)

Relation d'Un Voyage du Levant Fait par Ordre du Roy. Contenant L'Histoire Ancienne & Moderne de plusieurs Isles de l'Archipel, de Constantinople, des CÃ tes de la Mer Noire, de l'Armenie, de la Georgie, des Frontieres de Perse & de l'Asie Mineure.

Paris, Imprimerie Royale, 1717. 1717 2 vol. in-4° (255 x 190 mm) de: Volume 1: [10] ff. (dont titre, avertissement, éloge, sommaire et 1 f. blanc) ; 544 pp. ; 88 planches gravées (4 dépliantes dont 1 carte, 9 cartes gravées à pleine page) ; Volume 2 : [2] ff. (titre et sommaire) ; 526 pp. ; 64 planches gravées (1 dépliante et 1 carte) ; [20] ff. (table). Ex-libris manuscrits et petits cachets sur les titres. (manques angulaires comblés à quelques feuillets, rares rousseurs.) Plein veau d'époque, dos à nerfs ornés, titres et tomaisons de maroquin, encadrements de filets dorés sur les plats, filets dorés sur les coupes, tranches dorées. (dos anciennement refaits avec dos anciens conservés, coins restaurés)

Edition originale sur beau papier de cette relation du voyage de Joseph Pitton de Tournefort (1756-1708). Commandité par le comte de Pontchartrain et accompagné du botaniste allemand Gundelsheimer et de l'artiste Aubrier, Tournefort quitte Paris pour sembarquer à Marseille le 9 mars 1700. Il a passe deux ans à voyager à travers les îles de la Grèce, visite Constantinople, les bords de la mer Noire, l'Arménie et la Géorgie. Il se prépare ensuite à aller en Egypte, mais les nouvelles de la peste qui ravage le pays l'oblige à retourner à Paris. Lors de ses voyages, il aurait recueilli 1356 spécimens, mais son système de classification, basé sur la forme de la corolle, finit par tomber en disgrâce. Sa santé affaiblie par ses voyages, il meurt à Paris en décembre 1708. Louvrage est abondamment illustré de 88 planches gravées, dont 1 carte dépliante et 9 à pleine page. 2 vol. in-4°. 252 engraved plates (5 folding). Contemporary calf. Scarce first Edition on fine paper. The journey begun from Paris. Joseph Pitton de Tournefort (1756-1708) left Marseilles on March 9, 1700, under a commission from the Comte de Pontchartrain, Tournefort left by the German botanist Gundelsheimer and the artist Aubrier. He spent two years travelling through the islands of Greece and visited Constantinople, the borders of the Black Sea, Armenia and Georgia. He was preparing to go to Egypt, but news of the plague that was ravaging the country forced his early return to Paris. On his travels he is said to have collected 1356 specimens, but his system of classification, based on the form of the corolla, eventually fell out of favour. His health weakened by his travels, he died at Paris in December 1708.

VASON (George).

An Authentic Narrative of Four Years Residence at Tongataboo, One of the Friendly Islands.

London, Longman and Co., 1815. 1815 1 vol in-8° (225 x 140 mm.) de: XV, 234 pp., [1] ff. (Errata), 1 frontispice gravé, 1 carte. Cartonnage éditeur imprimé de papier bleu. (dos discretement restauré).

Nouvelle édition ( EO: 1810) de cette incroyable histoire de missionnaires ayant abonné leur mission aux royaumes polynésiens, relatée par Georges Vason (1772-1838). En 1796, la London Missionary Society envoie le navire Duff comportant une trentaine de jeunes missionnaires aux royaumes polynésiens. L'un d'entre eux, le maçon George Vason, trahit son engagement et abandonne sa mission à Tonga, il épouse alors une femme locale et prend la direction dune plantation. Quelques années plus tard, une guerre civile entraîne la mort de trois missionnaires et le retrait précipité du reste. Vason, souffrant dun sentiment de culpabilité et de honte, décide de raconter son histoire pour mettre en garde les autres jeunes hommes qui pourraient répéter les mêmes erreurs. Un récit fascinant sur la Polynésie lors des premiers contacts avec lEurope, enrichi dun frontispice gravé et dune carte de Tongataboo. Bel exemplaire. 1 vol in-8°. 1 engr. frontisp., 1 fold map. Publisher bind. New edition of this incredible story of missionaries having subscribed their mission to the Polynesian kingdoms, narrated by Georges Vason (1772-1838). In 1796, the London Missionary Society sent the ship Duff with about thirty young missionaries to the Polynesian kingdoms. One of them, the mason George Vason, betrays his commitment and abandons his mission in Tonga, he then marries a local woman and takes the direction of a plantation. A few years later, a civil war resulted in the death of three missionaries and the survivors to resign. Vason, suffering from a feeling of guilt and shame, decides to tell his story to warn other young men who might repeat the same mistakes. A fascinating account of Polynesia during the first contacts with Europe, illustrated with an engraved frontispiece and a map of Tongataboo.

WILSON (Henry), traduit de l'anglais de KEATE.

Relation des Îles Pelew, situées dans la partie occidentale de l'Océan Pacifique ; composée sur les journaux et les communications du Capitaine Henri Wilson, et de quelques-uns de ses officiers, qui en Août Mil Sept Cent Quatre-Vingt-Trois, y ont fait naufrage sur l'Antelope, Paquebot de la Compagnie des Indes Orientales.

Paris, Maradan, 1793. 1788 2 vol. in-8° (195 x 131 mm.) de I. [2] ff., 280 pp., [1] f.bl. ; II. [2] ff., 272 pp., [2] ff bl.; 1 Portrait frontispice, 1 carte dépliante, 16 planches gravées. Plein maroquin rouge d'époque, dos lisse orné, pièces de titre et de tomaison de maroquin fauve, filet et frises encadrant des plats, roulette dorée sur les coupes, tranches dorées.

Seconde édition française, parue la même année que l'originale anglaise. (EO: 1788). En 1783, le capitaine de vaisseau Henry Wilson (décédé en 1810) qui était au service de la compagnie des Indes fait naufrage près de la petite île, appelée Ouroulong, près des Pelew. Ce récit est la relation du séjour prolongé de ce groupe dAnglais sur les îles Pelew de Mindanao. Ce contact avec les insulaires donne lieu à des descriptions de leur comportement, de leurs murs, de leur mode de vie qui sont du plus haut intérêt. Aba-Thoulé, chef du pays, reçut Wilson avec beaucoup d'humanité, lui donna un petit bâtiment pour rentrer dans sa patrie et lui confia même son fils, Li-Bon pour l'éduquer et introduire dans les moeurs et les arts de l'Europe. Le jeune homme mourut de la petite vérole à la fin de 1784. Un vocabulaire de la langue Pelew occupe les pages 251 à 267. Boucher de la Richarderie est assez sceptique quant au portrait idyllique de ces iles brossé alors par lauteur : "L'existence de ces îles, où Wilson et son équipage ont trouvé un peuple dont les nations les plus civilisées de l'Europe pourraient envier les vertus morales, a paru douteuse à quelques personnes et surtout en France, malgré tous les droits que le rédacteur paraît avoir à la confiance à ses lecteurs. Mais ce doute pourrait bien ne tenir qu'à l'espèce de fatalité qui, depuis la publication en Angleterre du Voyage original, jusqu'à sa traduction en français, semble avoir toujours dérobé l'approche et la connaissance de ces îles aux navigateurs." L'ouvrage est illustré de dix-sept planches : frontispice représentant le capitaine Wilson d'après Russel et gravé par Mme Massard, des cartes, portraits, vues... Bel exemplaire. Cox III, 302-303 - Chadenat 3258: "Relation très recherchée" - Boucher de la Richarderie VI, 552. 2 vols. 8vo. 1 frontipiece portrait, 16 engraved plates. First French edition, published the same year than the London OE, of this classical relation of the shipwreck of Henri Wilson and his crew on Ouroulong, little island nearby the Pelew Islands. They stayed a long time there, long enough to bring back very precious ethnographical informations, and a description of an "idyllic" society, a people "from whom the most civilized European nations should envy their virtue." (Boucher de la Richarderie). Fine copy.